L'acte 3 de la décentralisation vient d’effacer 200 ans d'histoire de la ville de Dakar

Khalifa Sall n’est pas d’accord sur l’acte III de la décentralisation

Khalifa Sall n’a pas la même lecture que son parti politique, le Parti socialiste, sur l’acte III de la décentralisation. Le maire de Dakar a avoué avoir dit aux membres de sa formation politique que ce qui se préparait avec cette réforme des collectivités locales ne l’engage pas.

Selon Khalifa Sall le Sénégal est entrain d’emprunter un chemin que tous Etats ont abandonné. D’après Khalifa Sall, il peut être dangereux de vouloir supprimer de façon aussi facile une structuration des collectivités locales qui est là depuis près de 200 ans.

Cependant, même s’il ne partage pas cette vision, il déclare la respecter.

L'acte 3 de la décentralisation vient d’effacer 200 ans d'histoire de la ville de Dakar