LANCEMENT DE LA PHASE PILOTE DE LA « COUVEUSE D’ENTREPRISE POUR LA PROMOTION DE L’EMPLOI PAR LA MICRO-ENTREPRISE (CEPEM)

Lieu agenda: 
hôtel de ville
Date: 
Mercredi, Octobre 5, 2016 -
11:00 - 12:00

En partenariat avec la Ville de Marseille et l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), la Ville de Dakar a mis en place la Couveuse d’Entreprise pour la Promotion de la Micro Entreprise (CEPEM).

Ce projet sera officielement lancé ce mercredi 26 octobre 2016 à 11 heures dans la salle de délibération de l’Hôtel de ville de Dakar.

Note de présentation

Les jeunes éprouvent des difficultés à s’insérer dans le tissu économique. Le taux d’insertion est bas. A Dakar, le taux de chômage est de 14,9% dont 9,7% chez les hommes et 24,1% chez les femmes, selon le dernier recensement général de la population et de l’habitat (RGPHAE 2013).. 

 

Cette montée du chômage a suscité au sein des populations une prise de conscience qui s’est traduite par l’émergence d’un mouvement entrepreneurial qui s’investit dans le domaine des activités génératrices de revenus. Des milliers de jeunes et de femmes veulent aujourd’hui démarrer une activité économique. Ils sont encouragés par les autorités du pays qui ont orienté la politique économique vers la création de la richesse, le renforcement des capacités, la promotion de l’emploi.

 

 

Cependant il existe un frein structurel à l’épanouissement du secteur des micros, petites entreprises au Sénégal. Leur taux de "mortalité" est très élevé. En effet, des milliers de petites entreprises qui se créent, disparaissent dès les premières années suivant leur création. Il est en effet, établi que beaucoup de jeunes et de femmes sont freinés dans leur élan par le manque d’informations pratiques et de repères pour mettre en place leurs projets, l’absence d’un appui technique adapté, les charges familiales... Ils ne savent pas, pour la plupart, comment s’y prendre et  brûlent les différentes étapes. Ils manquent de capital. 

 

Des mesures d’accompagnement, comme l’amélioration des compétences, la formation à la gestion et à la commercialisation, l’encadrement, les services de médiation en cas de problèmes…sont aussi essentiels pour établir la base d’un tissu de petites entreprises viables.

 

La commune de Dakar fait de l’épanouissement de la jeunesse et des femmes une de ses priorités. Pour lutter contre les précarités des populations dakaroises et le chômage des jeunes et des femmes, la Ville de Dakar, consciente du poids social qui repose sur elle, a créé le Fonds de Développement et de Solidarité Municipal (FODEM) anciennement appelé Crédit Municipal de Dakar, pour en faire un outil performant pour sa politique sociale. Le FODEM intervient dans le financement des  activités génératrices de revenus à travers « le regroupement de compétences et l’identification des niches de marché en croissance, pour l’émergence de secteurs productifs ». 

 

 

Afin de permettre au FODEM d’atteindre ses objectifs et de renforcer ses compétences et capacités, et dans le but de favoriser la création et la pérennisation des micros - petites entreprises viables, la « Couveuse d’Entreprise pour la Promotion de l’Emploi par la Micro entreprise (CEPEM) est mise en place. 

 

La CEPEM est initiée par la Ville de Dakar, en coopération avec la Ville de Marseille et avec l’appui de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF). Ses partenaires techniques sont : Initiative Marseille Métropole, Couveuse Interface Marseille, CTIC Dakar, Enablis Sénégal, MakeSense Sénégal, Espace du Créateur d’Entreprise de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar.

 

La CEPEM est un outil d’accompagnement entrepreneurial qui se positionne dans la phase amont de la création. Cette phase est généralement perçue comme étant une phase cruciale qui peut déterminer le succès ou l’échec de l’entreprise. La CEPEM constitue donc un lieu d’apprentissage qui permet, à un porteur de projet, d’entreprendre à l’essai, d’apprendre à entreprendre et de sécuriser le développement de son activité. Plus concrètement, le créateur teste son projet en grandeur réelle avant de devenir chef d’entreprise. 

 

Avantages

La CEPEM présente un certain nombre d’avantages pour le porteur de projet. Il lui permet de tester la viabilité de son projet, la solvabilité de son marché, de développer sa capacité à produire, à vendre et à décider, d’apprendre concrètement à gérer et à administrer une activité économique, d’être sécurisé par une structure qui le conseille et l’appuie dans la durée, d’acquérir par l’expérience les compétences nécessaires au chef d’entreprise (commercial, gestion,…), d’échanger avec d’autres porteurs de projet, de bénéficier d’un appui très renforcé.

 

Enjeux pour le territoire de la Ville de Dakar 

Les enjeux pour le territoire de la Ville de Dakar  sont :  révéler de nouveaux entrepreneurs ; mettre à disposition des populations cibles un outil pour susciter et faire naître l’envie d’entreprendre ; créer une synergie des acteurs autour des questions de l’initiative entrepreneuriale ; créer un lien de confiance entre les créateurs potentiels et les structures d’accompagnement ; permettre la pérennisation des entreprises qui seront créées.

 

Personnes éligibles

La CEPEM s’adresse principalement à un public dit « en difficulté » : jeunes porteurs de projets âgés entre 20 et 40 ans, femmes, porteuses d’un projet de création d’activités génératrices de revenus viables, résidant dans les 19 communes de la Ville de Dakar. Toutes les activités légales sont éligibles à l’exception de celles de commerce (achat pour revendre), de transport, de bâtiment et de gestion immobilière. Pour le premier appel à candidature, la cible aura jusqu’au 27 novembre 2016 pour candidater.

 

Durée de présence en couveuse et appuis aux entrepreneurs à l’essai

La durée de présence en couveuse est de douze mois (12) mois. La durée maximale, renouvellement compris, ne peut dépasser trois (3) ans. L’admission en couveuse se fait sur la base d’un appel à candidature, avec une présélection et une sélection par un comité d’agrément comprenant les partenaires techniques et financiers locaux de la CEPEM. La couveuse apporte aux entrepreneurs à l’essai : appui général, appui spécifique et financement. Des tuteurs - parrains, conseillers référents, spécialistes de la création d’entreprise interviendront pour leur assurer un encadrement rapproché. A la sortie de la couveuse, les entrepreneurs seront accompagnés pour la création de leur entreprise et bénéficieront d’un suivi post – création de douze mois.