[AUDIO] La police charge des élus de Dakar de gaz lacrymogènes réaction du Maire Khalifa SALL

La police a chargé ce mardi 2 Khalifa Sall et les autres maires de Dakar de gaz lacrymogènes qui revenaient de chez le préfet de Dakar et voulaient se rendre à la place de l’indépendance pour « voir » les travaux débutés par le ministre du cadre de ville.

Chez le préfet, les maires de la capitale sénégalaise ont dit leur intention de «  s’opposer aux travaux d’embellissements entamés par le ministère du renouveau urbain qui sont les compétences des autorités municipales de Dakar.