[AUDIO] Le Maire Khalifa Ababacar SALL se prononce sur le désencombrement de l'avenue Général De Gaulle

La guérilla contre le maire de Dakar s'agrandit. Les chinois sommés de quitter l'Avenue Général De Gaulle. Et ce, avant le dernier délai du mois de décembre très prochain, rejoignent les marchands ambulants dans le houleux bras de fer entre la mairie de Dakar et les commerçants. 

Ils refusent catégoriquement de partir de l'avenue marchande car disent-ils, des contrats très solides les lient aux propriétaires des maisons des Allées du Centenaire. Des propriétaires pour leur part, tout à fait d’accord avec la décision du maire Khalifa Sall de déguerpir des lieux les chinois.  

"On  regrette, vous ne savez pas à quel point. On est pressé de les voir partir pour qu'on puisse retrouver notre tranquillité et notre belle avenue" pleure la dame sur les ondes de la Rfm qui ne manque pas de préciser la descente sur les lieux du responsable socialiste, Khalifa Sall pas plus tard qu'hier. 

Occasion que l'édile de Dakar n'a pas raté pour donner cette sommation aux Chinois à savoir de quitter l'avenue au plus tard avant le mois de décembre qui pointe dans tout un plus huit (8) jours.