CGLU

Khalifa Ababacar SALL élu président de Cities Alliance (l’Alliance des Villes )

Le maire de la ville de Dakar, Président de CGLU Afrique et secrétaire général de l’AIMF a été élu président de Cities Alliance à Bruxelles ce mercredi 06 avril 2016.

[VIDEO] Interview de Khalifa Ababacar SALL maire de Dakar et président des collectivités locales d’Afrique sur les changements climatiques

La lutte contre les changements climatiques nous concerne tous. Des dizaines de milliers de personnes s’impliquent à travers le monde. A quelques semaines de la COP21, nous leur donnons la parole.

[AUDIO] Urbanisation : Dakar annonce être sur le point d'avoir éliminé tous ses bidonvilles

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, a récemment annoncé, au Siège, que d'ici à deux ans, sa ville ne comptera plus de bidonvilles.

Khalifa Sall intervenait dans le cadre d'une réunion récemment organisé par ONU-Habitat dans le but de faire le point sur les stratégies d'élimination des bidonvilles et de promotion d'une meilleure urbanisation.

Dans un entretien accordé à la Radio de l'ONU, le maire de Dakar revient sur les stratégies d'urbanisation ainsi que sur l'impact de l'exode rural sur les agglomérations. Il parle aussi des vulnérabilités géographiques propres à la ville qu'il gouverne.

[VIDÉO] Retombées médiatiques de la 1ère rencontre régionale de CGLU Afrique

INTERVIEW AVEC M. KHALIFA ABABACAR SALL, Président de CGLU Afrique- Vice-président région Afrique de l’ouest,  

« Faire en sorte que les élus locaux soient des vrais acteurs et des vrais vecteurs de développement»

Le président de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique), M. Khalifa Ababacar Sall, aborde dans cet entretien les enjeux de la réunion régionale Afrique de l’Ouest CGLU Afrique. En tant que vice-président de cette région, il espère qu’elle serve de locomotive au développement local depuis la base. 

M. Sall, la ville de Dakar dont vous êtes maire, abrite le séminaire de la région Afrique de l’ouest de CGLU Afrique du 3 au 5 août. Quelles sont vos principales attentes au cours de ces travaux ?

Cette réunion s’inscrit dans le cadre d’activité normale et prépare le sommet «Africités 7, Johannesburg 2015 ». La réunion régionale de Dakar aura donc à préparer la participation de la région ouest africaine à ces assises. Mais la particularité de cette année c’est que nous avons mis un séminaire de mise à niveau de toutes les associations nationales et collectivités locales d’Afrique de l’ouest sur les enjeux et les évènements mondiaux. C’est la raison pour laquelle le séminaire qui précède la réunion statutaire va aborder toutes les questions qui sont actuellement en discussions à travers le monde. Elles concernent le développement de nos pays, les relations internationales mais surtout interpellent les collectivités locales dans leur capacité à s’insérer dans cette dynamique qui est en cours. C’est ainsi que cela permettra à tous nos collègues d’être armés pour que dans leurs pays d’abord et ensuite dans leurs localités, ils puissent mobiliser les populations et les orienter pour le développement. 

Les autorités locales sont à l’avant-garde de la lutte pour l’approfondissement de la démocratie (ministre Abdoulaye Diouf Sarr)

En Afrique comme partout dans le monde, les dirigeants des Collectivités locales participent notoirement à la lutte pour l’approfondissement de la démocratie, a affirmé lundi à Dakar, Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Gouvernance locale, du développement et de l’aménagement du territoire.

«Les autorités locales notamment à travers leurs associations, sont à l’avant-garde de la lutte pour l’approfondissement de la démocratie, l’amélioration de la gouvernance, un meilleur accès aux services de base. En somme, les autorités locales sont toujours pour le développement économique et social de leur territoire», a notamment dit M. Sarr.

Il présidait l’ouverture officielle d’un séminaire régional pour l’Afrique de l’Ouest de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU-A), marquant le début d’une série de cinq séminaires régionaux dans les cinq régions d’Afrique en perspective du 7ème sommet Africités prévu du 29 novembre au 3 décembre à Johannesburg (Afrique du Sud).

Khalifa Sall rappelle aux Européens leur passé de migrants

Le maire de Dakar a bien fait de rappeler que la migration n’est pas l’apanage des peuples africains. 

A entendre les Occidentaux, on a l’impression que la migration est l’apanage de l’Afrique or, le continent africain a fait l’objet de pillage pendant plusieurs siècle. Khalifa Sall ne l’a pas dit de cette façon mais le maire de Dakar a quand même rappelé que l’Occident est le premier à assaillir l’Afrique.

L’édile de Dakar qui prenait part au séminaire régional de Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique s’indignait ainsi de la stigmatisation dont sont victimes les migrants africains. “Nous avons subi le premier flux migratoire. Les premiers à être venus chez nous, c’est les Européens”, rappelle le maire de la ville de Dakar.

En effet, pendant au moins quatre siècles, de 1441 à 1848 l’Afrique a été la terre promise des Européens. La traite négrière abolie, la colonisation prend le témoin et ainsi les territoires africains qui sont balkanisés par la Conférence de Berlin sont mis sous administration étrangère. Ce, pendant presque deux siècles. Selon Khalifa Sall, si des africains prennent d’assaut l’Europe, c’est pour avoir des lendemains meilleurs. Il prône un monde d’ouverture où les uns et les autres s’accepteront malgré leurs différences.

Gouvernance en Afrique : Khalifa Sall invite les collectivités locales à prendre leur place

Le Vice-Président de la région ouest-africaine et Président de Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU-A), Khalifa Sall, a indiqué ce matin à Dakar, à l’ouverture officielle du séminaire régional de CGLU-A que les collectivités locales africaines doivent "prendre (leur) place" et "s’impliquer dans la formation des politiques" de gouvernement dans le continent. 

Selon le maire de Dakar, "la gouvernance locale est devenue incontournable dans la gestion des affaires" de la cité et que le développement ne peut se faire qu’à "la base et par la base". "La gouvernance locale est même la voie du développement", assure-t-il. 

Débuté hier dimanche 2 Août , avec l'arrivée des délégations, le séminaire de Dakar prendra fin le 6 août prochain. La cérémonie d'ouverture a été présidée le ministre de la gouvernance locale, du développement et de l’aménagement du territoire Abdoulaye Diouf Sarr. 

COMMUNIQUE DE PRESSE: CGLU-A organise son séminaire régional Afrique de l’Ouest à Dakar, du 3 au au 5 août au King Fahd Palace.

Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU-A) organise son séminaire régional Afrique de l’Ouest  à Dakar, du  lundi 3 août au mercredi  à l’hôtel King Fahd Palace.

Cette rencontre verra la participation de M. Jean Pierre Elong-Mbassi, Secrétaire Général de CGLU-A, M. Khalifa Sall, maire de Dakar, Président de CGLU-A, vice président Afrique de l’ouest et les maires de la région. Cette rencontre rentre dans le cadre  du partenariat stratégique «Framework Partnership Agreement » (FPA), conclu par CGLU-A et la Commission européenne (CE). Il a pour but  de  permettre à CGLU Afrique de commencer à mettre en œuvre le renfoncement des gouvernements locaux en Afrique par sa vision stratégique guidée, par son programme de Gouvernance, Plaidoyer et Développement Décentralisé Pour l'Afrique (GADDEPA).

Ainsi, Dakar est la première étape de la série des séminaires régionaux qui seront menés dans les cinq régions d'Afrique. Quinze pays de la sous région Afrique de l’Ouest prendront part à ces travaux. Ils seront représentés par les  présidents  des associations nationales des maires et leurs secrétaires généraux.

EMISSION 7 MILLIARDS DE VOISINS SUR RFI: Urbanisation et développement durable avec la participation du Maire de Dakar

A l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement, 7 milliards de voisins était à Bruxelles lors des Journées du développement de l’Union Européenne. La très forte croissance urbaine, notamment dans les métropoles africaines, peut-elle cohabiter avec la lutte contre le changement climatique ?

- Khalifa Ababacar Sall, maire de Dakar et président de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) en Afrique

- Jean-Pierre Elong-Mbassi, secrétaire général de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) en Afrique

- Philippe Camille Akoa, directeur du Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale au Cameroun (FEICOM)

La Ville de Dakar, de Cape Town et d'Accra sont les trois finalistes du Trophée des Maires Africains

Les noms des villes sélectionnées dans deux des trois catégories en compétition pour les trophées des maires africains ont été annoncés le 20 avril 2015. Les deux catégories en question sont la catégorie des « grandes villes » et celle des « petites villes » avec chaque catégorie comprenant trois villes. 

Dans la catégorie « grandes villes », les villes sélectionnées sont : 

•Accra, Ghana

•Cape Town, Afrique du Sud

•Dakar, Sénégal

Concernant la catégorie des « petites villes », les finalistes sont : 

•Bangangte, Cameroun

•Asunafo North, Ghana

• Praia, Cape Verde 

 

Pages

S'abonner à RSS - CGLU