gestion des plages

[Vidéo] Khalifa Sall, apporte des éclaircissements sur le mur de la corniche ouest de Dakar. Regardez

Depuis qu’un mur, derrière lequel doit être construite la future ambassade de Turquie, a été érigé sur la corniche ouest de Dakar, de nombreux habitants de la capitale sénégalaise n’ont de cesse de manifester leur désapprobation à travers les réseaux sociaux.

La Ville de Dakar s’oppose à la construction d’une ambassade sans autorisation sur la Corniche

Libération: L’affaire a été gardée secrète, mais elle renseigne sur la volonté du maire de la ville de Dakar de faire face aux prédateurs du littoral. Jusqu’à frôler l’incident diplomatique entre le Sénégal et la Turquie, à la suite d’une descente musclée de la brigade de contrôle créée par Khalifa Sall et déployée sur le site attribué aux Turcs sur la Corniche Ouest, pour la construction de leur ambassade.

Selon des informations dignes de foi, une fois sur place, les agents de la mairie de la ville de Dakar ont saisi l’entrepreneur s’activant sur le site, pour lui demander s’il dispose d’une autorisation de construire en bonne et due forme délivrée par le maire de Dakar. Mais, leur interlocuteur n’a brandi qu’une autorisation du ministère de l’Urbanisme, que son vis-à-vis, un agent de la mairie de la ville de Dakar, a qualifié de nul et de non avenu, avant d’exiger l’arrêt immédiat des travaux. Et là, les choses vont tourner au vinaigre.

En effet, une altercation éclata, suivie d’une empoignade entre l’entrepreneur et l’agent municipal qui se soldèrent, aussi incroyable que cela puisse paraître, avec l’interpellation de l’envoyé du maire Khalifa Sall.

Il aura fallu l’intervention du Préfet de Dakar pour qu’il soit relaxé. 

Khalifa Sall: « Le citoyen dakarois qui a envie de préserver son bord de mer a le droit de le manifester »

murLa construction en cours de la nouvelle ambassade de Turquie sur la corniche ouest continue de soulever des questions. Hier, le maire de Dakar Khalfa Ababacar Sall n’a pas préféré s’y épanché longuement. L’édile de la ville de Dakar a seulement rappelé que les dakarois ont de droit de manifester leur désapprobation et de dire leur droit de vouloir bénéficier de leur bord de mer.

Nettoiement et pose de bacs à ordures sur les plages de Dakar : La Ville de DAKAR, les eaux minérales KIRENE et le camp sportif FAYDA joignent leurs efforts

SENENEWS.COM:  La Ville de DAKAR, les eaux minérales KIRENE et le camp sportif FAYDA organisent à partir de ce week-end un circuit de Beach Volley sur plusieurs plages de la capitale. Par la même occasion, les organisateurs vont poser des bacs à ordures pour contribuer à la préservation de l’environnement marin.

 Le coup d’envoi du circuit Beach Volley et des opérations de nettoiement des plages sera donné ce dimanche 18 août 2013 à 10H à la plage de la BCEAO, en présence des responsables du camp sportif FAYDA, des autorités de la Ville de Dakar et de la direction de la société SIAGRO, productrice des eaux minérales KIRENE.

LUTTE CONTRE LES NOYADES : la mairie de Dakar "arme" les surveillants de baignade de la plage

La Ville de Dakar procède à la remise officielle d’un lot de matériel de sauvetage aux surveillants de baignade de la plage de Ngor, ce samedi 22 juin 2013 à 11 heures à ladite plage (près de l’hôtel Ngor Diarama), nous apprend un communiqué des services de Khalifa Ababacar Sall.

La cérémonie sera présidée par le docteur El Hadj SARR, adjoint au maire de Dakar et président du comité technique sur les plages, en présence des autorités de la commune d’arrondissement de Ngor et des surveillants de baignade. 

Le document indique que le matériel composé par des planches, des gilets de sauvetages, des boîtes à pharmacie, des kits du sauveteur (sifflets, drapelets, etc.) est un don de la Ville de Marseille à la Ville de Dakar, dans le cadre de la coopération entre les deux municipalités. 

S'abonner à RSS - gestion des plages