Ville de Dakar: l’UNACOIS-JAPPO salue la "réaffectation" de fonds au profit de sinistrés de Sandaga

feuDakar, 25 nov (APS) - Une organisation d'opérateurs économiques sénégalais a salué l'annonce, par les autorités municipales de Dakar, de la "réaffectation" des fonds initialement destinés aux festivités de fin d’année, en vue de faciliter l'acquisition de sites de rétablissement des anciens commerçants de Sandaga.

‘’Le Bureau national de l’UNACOIS-JAPPO se félicite de la décision du conseil municipal de la ville de Dakar, sous l’égide de Monsieur Khalifa Ababacar Sall, président dudit conseil, portant réaffectation de la part budgétaire des festivités de fin d’année 2013, aux sinistrés du marché de Sandaga’’, indique un communiqué reçu à l'APS, lundi.

Jeudi dernier, lors d’une séance plénière du conseil municipal de la ville de Dakar, M. Sall rappelait que le rétablissement des commerces de Sandaga et de tous ceux qui vont être déguerpis était devenu une priorité pour la municipalité de Dakar.

‘’Je voudrais annuler toutes les festivités de fin d’année car nous ne devons pas mettre 300 millions dans les décorations et dans les feux d’artifices alors que nous devons acheter un marché à 1,5 milliard et que nous devons payer 150 à 200 millions pour recaser les marchands de Sandaga au champs de course’’, déclarait l'édile.

‘’L’UNACOIS-JAPPO, tout entière, se réjouit de cette initiative, fort responsable, patriotique et humaniste’’, rapporte le communiqué signé par son 2e vice-président, Youssoupha Cissé, qui dirige aussi sa section régionale de Dakar.

L'organisation patronale, qui ‘’invite la ville de Dakar à poursuivre dans ce sens (...)’’, appelle aussi les autorités municipales ‘’à renforcer la démarche de concertation avec l’ensemble des acteurs et lance en outre en appel national en faveur de la solidarité envers les victimes de l’incendie du marché de Sandaga’’.

Fin octobre dernier, le bâtiment central de Sandaga, principal marché du centre-ville de Dakar, a été ‘’complètement détruit’’ par les flammes d’un violent incendie qui s’était déclaré en fin de soirée. Quelque 150 commerces étaient atteints.

Le maire Khalifa Ababacar Sall avait ensuite pris la décision de recaser temporairement les 1049 commerçants de Sandaga sur trois sites ciblés à cet effet. Dans un premier, ce fut à l'ex-camp Lat-Diop avant le choix de les installer à l'ex-champs de courses de Dakar.

SAB