Khalifa SALL: Si les marchands ambulants m’invitent à leur marche je viendrais marcher avec eux

« Nous ne reculerons pas. Il vaut mieux créer l’incident et avancer que d’être discipliné et rester sur place », a pesté le maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall qui a réitéré, hier, sa volonté de poursuivre des projets comme le pavage entamé par la Ville de Dakar. Sur la riposte annoncée des marchands ambulants qui comptent investir la rue pour se faire entendre, le maire de mettre en garde, non sans ironiser : « J’ai appris que les marchands ambulants ont déposé une demande d’autorisation de marche, je prie pour qu’on le leur accorde, s’ils m’invitent même je viendrais marcher avec eux, mais en tous les cas ils vont quitter le centre-ville ».

« Le Centenaire, c’est nos Champs Elysée. Nous allons libérer toutes les rues de Sandaga et alentours, les rues Valmy, Raffanel, Emile Badiane, Sandiniérie et autres. Tout le monde va quitter (…). Dans trois ans, il n’y aura pas d’ambulants à Dakar, ils seront tous recasés », a-t-il ajouté.