Mairie de Grand-Yoff : Khalifa Sall avertit ses adversaires avant d’attaquer

kasSENPOLITIC: En marge du lancement de son programme santé destiné aux 80.000 élèves de la capitale, le maire de Dakar a mis en garde ses adversaires politiques, comme Aminata Touré dite Mimi, qui nourrissent l’ambition de diriger la mairie de Grand Yoff.

La bataille pour le contrôle de la mairie de Grand-Yoff actuellement dirigée par le socialiste Mamadou Mbaye s’annonce rude entre Khalifa Sall et le chef du gouvernement. Le lancement pour la quatrième fois consécutive de son programme « Santé à l’école » a servi de tribune à l’édile de la capitale sénégalaise pour faire des mises en garde à l’endroit de ceux qui lorgnent cette commune. A l’en croire, personne ne pourra lui faire face en termes d’actions en direction des populations de Grand-Yoff, pour les trois à quatre mois à venir.

« Je n’ai pas été élu pour m’occuper spécifiquement de Grand-Yoff. Les populations qui m’ont élu en 2009 ont voté pour que je règle les problèmes de Dakar d’abord, et Grand-Yoff après. Mais pour ces quatre mois à venir, celui qui se mettra en travers de notre chemin sera fatigué, parce que nous viendrons en force. Tous les chantiers démarreront en même temps. Le projet de pavage, la voierie, l’éclairage public. Je préfère que Grand-Yoff soit le dernier à être servi dans Dakar. Cette politique, c’est fait exprès », a laissé entendre le responsable socialiste.

Khalifa Sall de poursuivre dans les colonnes de « L’as » qu’ « ici, on n’a rien à prouver. C’est là que nous sommes nés et c’est là que nous avons grandi. On n’est pas venu à Grand-Yoff pour faire un bilan. Si on fait quelque chose pour elle, on n’aura que fait notre devoir. Si on ne le fait pas, on a failli ».