Khalifa Sall: « Le citoyen dakarois qui a envie de préserver son bord de mer a le droit de le manifester »

murLa construction en cours de la nouvelle ambassade de Turquie sur la corniche ouest continue de soulever des questions. Hier, le maire de Dakar Khalfa Ababacar Sall n’a pas préféré s’y épanché longuement. L’édile de la ville de Dakar a seulement rappelé que les dakarois ont de droit de manifester leur désapprobation et de dire leur droit de vouloir bénéficier de leur bord de mer.

« La ville en son temps a posé des actes et des décisions. Il paraît que l’ambassadeur de Turquie a réagi, puis que ça devient un problème diplomatique. Je viens de dire à nos compatriotes que chacun est dans son rôle. Le citoyen dakarois qui a envie de préserver son bord de mer, d’y accéder, a le droit de le manifester », a déclaré le maire de Dakar.