ELECTION DU MAIRE ET DE SES ADJOINTS

Lieu agenda: 
Hôtel de Ville
Date: 
Samedi, Août 2, 2014 -
09:00 - 12:00

Par application à l’article 168 du Code Général des Collectivités Locales (CGCL) et 251 du Code électoral (CE), le Bureau Municipal de la ville de Dakar composé du Maire et de ses cinq adjoints sera installé ce samedi 02 aout 2014 à partir de 9H 00 dans la salle de délibération du conseil municipal à l’hôtel de Ville de Dakar.  

Cette séance sera publique et sera retransmise en direct sur les ondes de la RMD 95.5 FM  à partir de 9H 30.

Article 168.- du CGCL

Le conseil de la ville est l'organe délibérant de la ville.

Il est composé des conseillères et des conseillers désignés, pour cinq ans conformément au Code électoral. Le conseil de la ville élit, en son sein, le maire et les adjoints. Son bureau est composé du maire et des adjoints.

Les membres du bureau, en raison des responsabilités qui leur sont dévolues, doivent savoir lire et écrire dans la langue officielle. Après le maire et les adjoints dans l'ordre de leur élection, les conseillers de la ville prennent rang dans l'ordre du tableau.

L'ordre du tableau est déterminé :

1. - par la date la plus ancienne des élections intervenues depuis le dernier renouvellement intégral du conseil de la ville

2. - entre conseillers élus le même jour, par la priorité d'âge.

Pour déterminer le nombre d’adjoints, il est fait application de l'article 93 du présent code. Toutefois, le nombre d’adjoints au maire d'une ville ne peut être supérieur à cinq. L'élection du maire de la ville qui suit le renouvellement général du conseil de la ville a lieu huit jours après celle des maires des communes constituant la ville.

 

Article L.251 C.E

Les conseillers municipaux de la ville sont désignés à partir des élections des conseillers municipaux des communes qui la composent, pour moitié provenant des conseillers élus sur les listes proportionnelles et pour l’autre moitié provenant des conseillers élus sur les listes majoritaires.

 

Chacune des communes dispose par scrutin au minimum de deux sièges au conseil municipal de la ville. Des sièges supplémentaires sont attribués par décret en fonction de la population de la commune concernée.