Journée nationale de commémoration de l’esclavage le 27 Avril

Le crime aura de beaux jours devant lui tant que chacun choisira sa parcelle de mémoire derrière ses propres œillères.

Le Sénégal célèbre la première édition de la Journée Nationale de commémoration des résistances pour l’abolition de la traite des noirs et de l’esclavage, le 27 avril 2015 à l’hôtel de Ville de Dakar, autour  du thème :

« De l’esclavage à la colonisation : bâtir une mémoire apaisée ».

Le Sénégal est la première république africaine à inscrire dans son corpus juridique la qualification de ce crime contre  l’Humanité.

Le Sénégal, ancienne capitale de l’AOF, du fait de son exceptionnelle position géographique et de son riche héritage historique, est un pays unique par son patrimoine matériel et immatériel issu de la rencontre brutale mais porteuse de civilisations que fut le commerce triangulaire.

Dans une perspective d’éducation et de transmission, cette journée manifeste la primauté du devoir de mémoire comme ciment nécessaire à la lutte contre l’exploitation, le racisme et pour le dialogue des peuples et la paix dans le monde.

PROGRAMME DE LA JOURNEE NATIONALE DU 27 AVRIL

Hôtel de Ville de Dakar

 

11h- CEREMONIE SOLENNELLE, DEVOILEMENT PLAQUE EN HOMMAGE AUX RESISTANCES CONTRE L’ESCLAVAGE

Fanfare des Anciens Militaires, Lectures de textes par les élèves du Plateau, Chorégraphe de Fatou Samb, Discours

Lieu: Théâtre de Verdure de l’Hôtel de Ville de Dakar

 

15h - SEMINAIRE DE L’ECOLE DES MEMOIRES

« De la traite des noirs à la colonisation: bâtir une mémoire apaisée»

Modérateur: Professeur Abdoulaye Elimane Kane

Avec la participation de

Mr Xavier Ricou « Le rôle de Gorée dans le mouvement abolitionniste »

Pr Ibrahima Thioub « L’esclavage et les traites en Afrique occidentale : entre mémoires et histoires »

Pr Hamady Bocoum « Quel avenir pour le patrimoine colonial sénégalais »

Mr Moussa Sène Absa« Le rôle du cinéma dans la préservation de la mémoire africaine »

Pr Samba Thiam « La notion de crime contre l’humanité dans l’histoire »

Mr Amadou Lamine Sall « Pourquoi le Mémorial de Gorée? »

Pr Buuba Diop «Les liens entre la mémoire du continent et les affirmations panafricanistes »

 

Lieu : Salle des Actes de l’Hotel de Ville de Dakar