Khalifa Ababacar SALL président de la CGLU-AFRIQUE signe un Partenariat stratégique pour le développement avec la Commission Européenne.

La Commission Européenne et CGLU ont signé le 28 janvier le premier partenariat sur la coopération et le développement. Les réseaux de gouvernements locaux et régionaux qui ont signé cet Accord Politiquese sont engagés à agir selon des objectifs communs pour réduire la pauvreté et les inégalités dans le monde, afin de promouvoir la démocratie et le développement durable.

Ce nouveau partenariat représente une étape importante pour l’implication des gouvernements locaux et régionaux dans les politiques de développement. Il reconnait le rôle des municipalités, des villes et des régions en tant qu’acteurs dans la mise en oeuvre des politiques contribuant à résoudre les enjeux mondiaux au niveau local.

L’accord stratégique a été signé en présence de Neven Mimica, Commissaire Européenne à la Coopération Internationale et au Développement, Kadir Topbaş, Maire d’Istanbul et Président de CGLU, ainsi que les représentants politiques des organisations également signataires : Anne Hidalgo, Maire de Paris et Présidente de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF);  Lazaros Saviddes, Maire de Strovolos (Chypre) and membre du Bureau du Commonwealth Local Government Forum (LGIB); Khalifa Sall, Maire de Dakar et Président de CGLU-Afrique ; Annemarie Jorritsma, Maire d’Almere (Pays-Bas) and Présidente du Conseil des Communes et des Régions d’Europe (CCRE), représentant PLATFORMA. Grâce à ce partenariat, les deux institutions que sont la Commission Européenne et CGLU s’engagent à renforcer le réseau mondial et à contribuer à la durabilité, comme elles l’ont déclaré lors du point presse se tenant avant la signature de l’accord.

Le Commissaire Mimica a ainsi déclaré: « Notre nouvel engagement offre un grand potentiel pour renforcer les niveaux de gouvernement les plus proches des citoyens (...). Je collaborerai avec vous pour créer de bas en haut les processus qui mettront en évidence le rôle de la définition et de la mise en œuvre des politiques nationales et régionales. ».

Kadir Topbaş a indiqué : "Ce Partenariat Stratégique que nous signons est un grand pas en avant. Il reconnaît non seulement le rôle clé que les gouvernements locaux jouent et qu’ils doivent jouer pour le développement, mais reconnaît aussi les efforts faits par les gouvernements locaux eux-mêmes pour s’organiser en réseau. Les organisations qui sont présentes ici aujourd’hui ont une longue histoire et représentent l’initiative de la communauté des gouvernements locaux elle-même. Soutenir ces structures est un signe de reconnaissance du travail des villes au niveau mondial. »

Anne Hidalgo a souligné que: « la diplomatie des villes devient indispensable pour partager des solutions, mais aussi définir des stratégies pour créer la solidarité et la compréhension».

"CGLU Afrique s'engage à travailler avec la commission européenne pour placer les gouvernements locaux au coeur de la gouvernance et du développement", a déclaré Khalifa Sall.

Annemarie Jorritsma a pour sa part déclaré: "Aujourd'hui nous nous engageons à agir en tant que dépositaires des valeurs des membres de l’Union européenne (...); Nous sommes les héritiers d'un mouvement qui a réuni des maires assez forts pour surmonter les différences de leurs gouvernements nationaux. Nous avons là la volonté et le pouvoir de jouer un rôle dans le développement".

Lazaros Saviddes a rajouté:  "Nous comptons sur l'appui constant de la Commission européenne pour veiller à ce que la mise en œuvre des ODDs se fasse selon une approche participative qui prenne en compte les besoins du niveau local."

Ce nouveau partenariat reconnait le rôle des municipalités, des villes et des régions en tant qu’acteurs dans la mise en oeuvre des politiques contribuant à résoudre les enjeux mondiaux au niveau local.

Les axes de coopération couvrent la plupart des enjeux auxquels font face les gouvernements locaux et régionaux. Ce partenariat est conclu au moment où le monde définit un nouvel agenda international pour le développement. Ces accords donneront au réseau mondial une force supplémentaire pour contribuer à l’Agenda Post-2015 et au travail vers Habitat III, mais aussi en renforçant les moyens pour donner une plus grande importance du développement local dans l’agenda mondial, pour souligner le besoin d’inclure la gouvernance locale dans le Objectifs de Développement Durable (SDGs), et pour travailler sur la localisation et la mise en œuvre des enjeux mondiaux à l’échelle locale.

Ce Partenariat Stratégique renforcera le réseau et contribuera à sa durabilité. Il soutiendra notre capacité de transformation pour servir nos membres dont les besoins évoluent. C’est un défi important, et nous y prenons tous part. C’est notre conviction que ce partenariat renforce des réseaux politiques résilients, plus inclusifs et qui rassemblent toujours plus. Enfin, l’accord promouvra la coopération entre les gouvernements locaux et le développement d’un agenda de l’apprentissage plus soutenu au sein de CGLU", a affirmé Kadir Topbaş.

En d’autres termes, les activités développées dans le cadre du partenariat soutiendront les valeurs de la gouvernance démocratique et participative, basée sur la durabilité, les politiques inclusives contre la pauvreté, le dialogue et la paix, et la solidarité.

ALBUM PHOTO: http://album.villededakar.org/content/signature-cglu-commission-europ%C3...

Pour en savoir plus:

- See more at: http://www.uclg.org/fr/media/nouvelles/ue-cglu-un-partenariat-strategiqu...