Khalifa SALL: « Le budget de la Ville de Dakar ne peut que baisser du fait de l’Acte 3 »

A l’occasion de l’examen du budget de la mairie de la ville de Dakar, Khalifa Sall maire de ladite ville estime que le budget ne peut que baisser du fait de l’acte 3 de la décentralisation. Avec les changements majeurs engendrés, « 8 milliards de recettes ont quitté la ville pour aller dans les communes, sans compter les 4 milliards de dépenses qui y sont aussi allées ». Ce qui entraine une baisse des recettes ordinaires de la Ville. « Les recettes de la Ville baisse parce que les compétences liées à la Ville sont maintenant exercées par les communes. Rien qu’au niveau de nos moyens d’action, il y a eu compensation. Nous avons compensé par des ressources ou des moyens fiscaux ». 

Tenant compte des collectivités locales, il affirme que la mairie de Dakar refuse de travailler sur des impôts et des taxes. « Nous voulons accéder à tous les types de marchés à travers une gestion rigoureuse, sure et crédible pour financer nos investissements », ajoute-il. Cependant, il y a de nouvelles recettes qui arrivent au niveau de la Ville, « même si elles ne sont pas encore budgétisées ».