Khalifa Sall : "Les 59 milliards de 2014 constituent un budget de fin de mandat"

vdLe projet de budget 2014 de la ville de Dakar, adopté à plus de 59 milliards de francs CFA, jeudi, coïncide avec la fin du mandat du conseil municipal et la consolidation des chantiers en cours d'exécution, a déclaré le maire Khalifa Ababacar Sall.

‘’Il s’agit du dernier budget de la mandature. C’est un budget de fin de gestion. C’est un budget de consolidation qui va nous permettre de poursuivre les chantiers déjà entamés’’, a-t-il dit, au terme d’une séance en plénière du conseil municipal de Dakar. 

L'actuelle équipe municipale de Dakar a été installée à la suite du triomphe de l'ancienne opposition sénégalaise aux élections locales du 22 mars 2009. Les prochaines échéances sont prévues le 29 juin 2014. 

Après avoir adopté à l’unanimité le budget, les conseillers de la ville, venus en nombre, ont aussi délibéré sur le rachat du terrain de l’usine de pavage et les conditions d’octroi du titre de "Maire honoraire de la ville de Dakar". 

L’ordre du jour a aussi porté sur la convention de partenariat culturel entre la ville de Dakar et le Groupe Xalam, ainsi que la régularisation de la procédure de lotissement de l’extension du village de Yoff (APECSY), la restructuration de certains quartiers ainsi que la dénomination de rues et de places publiques. 

Avec ses collègues, Khalifa Sall a renouvelé son engagement de ne laisser à ses successeurs aucune situation financière délicate. ‘’C’est un engagement et nous ne voulons pas laisser à l’équipe qui va venir une situation d’endettement difficile’’, a-t-il assuré. 

Selon l'édile de la capitale sénégalaise, les deux endettements de la ville portent d'abord sur les six milliards de FCFA pour l’éclairage public, avec un taux de zéro pour cent sur 20 années. 

Il a signalé que l’autre endettement restant porte sur la voirie avec la construction de routes, au niveau des quartiers de Dakar. ‘’C’est un endettement sur 13 ans avec un taux de remboursement de 5,5%’’, a-t-il poursuivi. 

Le maire de Dakar a promis de terminer tous les autres engagements et finaliser les projets déjà entamés. ‘’Nous devons terminer l’éclairage public, les gazons synthétiques pour des terrains de quartiers, les centres de santé.’’ 

‘’Nous venons de livrer trois centres de santé, nous allons procéder à la mise à disposition de l’équipement et l’affectation du personnel. Pour les terrains (de sports), c’est une véritable course de vitesse avant le démarrage des Navétanes’’, a-t-il souligné. 

(Avec APS)