LANCEMENT DU PROGRAMME SANTE A L'ECOLE 2013-2014: La Ville de Dakar offre 80 000 packs comprenant une brosse à dents et une pâte dentifrice

seLe Programme santé à l’école de la Ville de Dakar mettra mensuellement une brosse à dents et une pâte dentifrice à la disposition des 80.000 élèves des écoles primaires publiques, a annoncé mercredi le maire Khalifa Ababacar Sall.La carie dentaire est la première maladie chez les élèves des 19 communes d'arrondissement de Dakar, indique la mairie, citant une étude réalisée en 2012-2013. Elle représente 49% des pathologies recensées chez eux durant la même période. 

 "Cette année, la nouveauté, c’est notre partenaire [...] qui a décidé de nous accompagner en offrant à chaque élève un pack" comprenant une brosse à dents et une pâte dentifrice, a dit le maire de Dakar au lancement de l’édition 2014 du Programme santé à l'école. Il reste maintenant "à assurer la prise en charge des élèves auprès des centres de santé", a-t-il affirmé lors d'une cérémonie de lancement de cette initiative, à l'école des HLM Patte d'Oie. Le coordonnateur du programme, le docteur Abbas Kâ, estime que "c’est une innovation majeure, qui permet à l’ensemble des élèves des écoles primaires de Dakar de se faire consulter, se faire soigner et de bénéficier d'un suivi médical". 

Selon la mairie, le coût du Programme santé à l'école est de 63.984.000 de francs CFA par an. Il cible quelque 80.000 élèves fréquentant les 143 écoles publiques des 19 communes d’arrondissement de Dakar. L'objectif assigné à ce programme cette année est de "couvrir au maximum les besoins en soins dentaires des élèves et dérouler des activités de sensibilisation, d'information et d’enseignement à l’hygiène bucco-dentaire", a expliqué le docteur Kâ. Selon la mairie, le Programme santé à l'école est entièrement financé par le conseil municipal. Il est lancé depuis trois ans et mobilise 50 médecins de différentes spécialités, dont des dentistes.

 En plus des consultations, les élèves auront accès à des ordonnances, qui seront mises à leur disposition par des pharmaciens, selon la mairie. Lors de la cérémonie, Khalifa Ababacar Sall a annoncé que les travaux de la voirie, du pavage, et de la construction des infrastructures socio-éducatives de la commune d’arrondissement de Grand Yoff ont repris.SKS/ESF