Le micro jardin en milieu scolaire

Introduction

Dans le cadre de la coopération décentralisée, les Villes de Dakar et de Milan ont signé en Mai 2004 avec la participation de la FAO, un protocole d’accord tripartite qui a permis  de concrétiser un projet de consolidation des micro jardins  pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la Municipalité de Dakar.

Le projet en est à sa deuxième phase et vise en plus le milieu scolaire

CONTEXTE

Dakar à l’instar des villes africaines subit une urbanisation sans précédente avec corollaire une sur occupation de l’espace urbain et une densification de l’habitat au détriment du patrimoine paysager et  des espaces verts.

La disparition des rares poumons verts s’explique par l’absence de culture environnementale des populations. Il s’agira donc par l’éducation environnementale, d’enseigner aux enfants les fondements de la protection de l’environnement et les pratiques pour une amélioration de la santé nutritive avec les fruits et légumes des micro jardins.

En effet, on constate avec un grand regret que  les jardins potagers ont disparu dans les cours des  écoles.

OBJECTIFS  

L’initiation au micro jardinage en milieu scolaire encourage les enfants : 

- à devenir des èco_citoyens.

- à intégrer les espaces verts et la nature dans l’espace urbain et dans leurs  actions quotidiennes.

Le projet de micro jardinage fournira aux écoles des légumes et des fruits frais de qualité et la création de ressources par la vente d’une partie des produits. 

Le projet fournira également aux écoles des outils et supports pédagogiques pour l’éducation environnementale et pour l’utilisation d’une eau saine.

 

Pourquoi  une éducation environnementale ?

A travers ce projet, il s’agira de promouvoir la protection de l’environnement en milieu scolaire.

L’objectif est de sensibiliser les élèves  à l’importance de l’arbre en particulier et de la nature en général,  par la création et l’entretien de jardins et d’espaces verts

Le jardin potager est crée pour les enfants et par les enfants. Les élèves  doivent être les premiers acteurs de cet espace pour l’entretenir,  le développer (arrosage, repiquage , entretien) et se l’approprier.

Ainsi  l’équipe pédagogique subit une formation avant d’encadrer les enfants avec  l’aide d’un technicien horticole.

Les enseignants pourront utiliser le jardin potager comme support d’enseignement et d’expérimentation.