Lutte contre l'insalubrité : Moussa Tine lance l'opération "Dakar set wecc"

CADAKL’Entente CADAK’CAR vient d’initier une grande opération de nettoiement et de désherbage des grandes artères de la capitale sénégalaise. Elle dure plus d’une vingtaine de jours et concerne le circuit présidentiel (du Palais de la République à l’aéroport Léopold Sédar Senghor), les deux voies de Liberté 6 ainsi que les allées de la VDN,...

L'objectif de cette guerre contre les ordures, c'est de rendre la capitale sénégalaise plus attrayante. Selon l’un des maîtres d’œuvre de cette opération, Abou Thiam, chargé de communication de l’Entente CADAK’CAR, "Cette opération initiée sous les directives du DG de l’Entente CADAK/CAR, Moussa Tine, vise à faire de Dakar un endroit salubre où il fait bon vivre. Durant presque un mois, nos équipes ont travaillé d’arrache-pied. Avec l’appui du Préfet et la ville de Dakar, nous avons déguerpi certaines cantines et les éleveurs de moutons installées sauvagement dans certains endroits de Dakar. La bande verte qui part de la Station Elton du CICES à Yoff a été minutieusement entretenue.

Elle était un repaire pour les pélicans blancs dit Garde-bœufs qui présentent un danger pour la sécurité des avions. L’on y a noté un véritable Mbeubeuss-bis", a-t-il expliqué. Au rond-point de la Patte d’Oie, c’était également le même décor. "Là –bas, on a trouvé beaucoup d’objets volés, des cartes nationales d’identité, des passeports, des cartes bancaires, des passeports sans oublier des pièces détachées. Tout cela a été l’œuvre de bandits qui écumaient la capitale", a révélé M. Thiam. Pour sa part, Moussa Tine a lancé un appel pressant aux populations de Dakar les invitant à l’accompagner dans cette opération de nettoiement. "Nous avons installé des bacs à ordures pour faciliter le travail aux éboueurs. Des camions vont faire la navette 3 fois par jour pour prendre les ordures dans les coins. Nous exhortons les populations à ne plus demander les services des enfants ou des conducteurs de charrettes pour le dépôt des ordures ménagères", a-t-il ajouté.