Ville de Dakar : Khalifa Sall annonce deux grands projets pour 2015

Khalifa Ababacar Sall, maire de la ville de Dakar, a annoncé que sa commune va mettre en place les fondamentaux de la constitution d’industries numériques au Sénégal, notamment à Dakar, à travers la création de deux grands projets. Il s’agit d’une Couveuse d’entreprise et un incubateur de Start up.

Pour le premier, il a fait savoir qu’un premier financement est déjà obtenu pour sa création. A travers cette couveuse d’entreprise, explique-t-il, de jeunes garçons et filles seront mis ensemble et accompagnés, pour leur donner les moyens de constituer leurs sociétés, les conduire et les développer. «Dakar, après avoir été, ces 5 dernières années, une ville qui s’investit dans le social, s’est désormais inscrit dans «le troisième millénaire par les industries numériques», a souligné le maire. Une ambition que le maire dit avoir porté auprès de l’Unesco. 

Selon lui, Dakar est un hub qui a les prédispositions à être une ville de services. Mais, pour lui, cela n’est possible que si l’on se donne les moyens de créer les conditions. Le maire faisait face à la presse pour expliquer «la nouvelle vocation de la ville de Dakar», ce lundi 5 janvier, à la mairie de Dakar, suite à l'examen du projet de budget 2015 de ladite commune.

Concernant le Start up, qui est en cours de finalisation, Khalifa Sall dit avoir confiance que Dakar doit vivre de ses atouts et de son potentiel, à savoir : ses ressources humaines, sa position géographique et la mondialisation des Technologie de l’information et de la communication (Tic). La ville de Dakar, par rapport à l’Europe et l’Amérique, selon lui, peut être une zone de délocalisation et de services. Mais, pour ce faire, l’édile de Dakar estime que les jeunes doivent être formés et accompagner dans le domaine des Tic. En ce sens, il a souligné que le prochain mandat sera fait de telle sorte que Dakar va être une ville d’entreprise et d’investissement. Mieux, il s’agit, pour lui, de construire un «nouveau Dakar avec les dakarois».

Concernant l’activité du commerce, Khalifa Sall a annoncé que l’aménagement de la zone de Petersen sera fait d’ici 5 à 10 ans, pour un investissement global de 150 à 200 milliards FCFA. L’édile a aussi souligné que son budget est estimé à 41 milliards FCFA dont 4 milliards sont prévus pour la réfection du marché Sandaga. Selon lui, il s’agit d’un budget d’épurement des projets en cours.

Enfin, le maire a rappelé que cette distinction de l’Unesco à la ville de Dakar, lui a permis avec son équipe, de s’engager dans la mise en place d’une Ville créative, pour ce second mandat.