DASS

LA DIRECTION DE L’ACTION SANITAIRE ET DES SERVICES AUX PERSONNES (DASS)

ARTICLE 98 : La Direction de l’Action Sanitaire et des Services aux Personnes (DASS) est chargée de la mise en œuvre de la politique municipale en matière de santé publique, de prévention et d’hygiène en liaison avec les départements ministériels concernés.

Elle est également chargée de l’exécution de la politique de promotion et de développement social de la Ville en relation avec les départements ministériels concernés.

 ARTICLE 99 : La Direction de l’Action Sanitaire et des Services aux Personnes comprend :

  • la Division de l’Administration et de la Logistique ;
  • la Division de l’Action sanitaire et de l’Hygiène publique
  • et la Division du Développement social et des Services aux Personnes.

ARTICLE 100 : La Division de l’Administration et de la Logistique est chargée de la gestion des ressources humaines et matérielles mises à la disposition de la Direction.

En liaison avec les Services compétents de la Ville, elle assure la gestion du système d’information, des infrastructures et des équipements sociaux et sanitaires.

AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL A L’HOPITAL ABASS NDAO: La ville de Dakar offre une centrale a oxygène et du matériel

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, a inauguré hier, jeudi 27 octobre, la centrale à oxygène que sa mairie a offert au Centre hospitalier Abass Ndao estimée à 300 millions de francs Cfa. Du matériel médical d’un coût de 153 millions FCFA est également remis par Khalifa Sall pour améliorer les conditions de travail dans la structure de santé et d’en faire aussi une référence.

Khalifa Sall promet un hôpital de 8 milliards à Dakar

C’est un projet de la mairie de Dakar, dirigée par le socialiste Khalifa Sall, mais c’est le maire des Parcelles Assainies qui en fait l’annonce. Et pourtant l’édile de la capitale était sur place au moment de la révélation de la bonne nouvelle.

Inauguration officielle de la centrale d'Oxygène Médical de l'hôpital Abass Ndao

La Mairie de la ville de Dakar procédera ce jeudi 27 octobre 2016 à l’inauguration officielle de la centrale d’oxygienne médical de l'hôpital Abass Ndao à partir de 10h.

Il procédera aussi à la remise de matériel médical. Le cout globale de ce projet est de 450 millions de FCFA.    

RAMADAN 2016 : La Ville de Dakar distribue des kits ndogou à des personnes démunies

Le maire de la ville de Dakar, Khalifa Sall a procédé, ce lundi, à la remise de kits ndogou à la Grande mosquée de Dakar. A l’occasion de cette cérémonie, les bénéficiaires ont reçu chacun 5 kg de sucre, 1 kg de dattes, 1 kg de lait et un sachet de Nescafé. L’imam de la Grande mosquée de Dakar, Alioune Moussa Samba, a tenu à remercier la mairie de Dakar pour ce geste louable qu’il continue de perpétuer depuis des années. « La mairie de Dakar a l’habitude de distribuer des kits pour des personnes démunies qui sont dans le besoin et qui ont effectué le jeûne », a déclaré l’Imam Samba. Il a formulé des prières pour ces derniers.

PROJET « LAIT À L'ÉCOLE » : 200 millions pour améliorer la nutrition et les performances académiques

Le projet « lait à l'école », pour une valeur de 200 millions de Francs Cfa, a été lancé hier, à l'école Biscuiterie, par le Maire de Dakar, M. Khalifa Ababacar Sall. Il a, entre autres comme objectifs, l'amélioration du statut nutritionnel des enfants, l'assiduité et l'assurance des performances académiques. Ce programme, en phase d'expérimentation et initié par la mairie de la Capitale, vise 11 écoles élémentaires, et va être élargi vers d'autres dans un avenir proche.

"Nous avons mobilisé 200 millions de nos francs pour ce projet. Et nous comptons doubler cette somme si l'expérience réussit. 4 milliards Cfa seront décaissés pour réhabiliter les 159 écoles de Dakar", a affirmé le Maire de Dakar, Khalifa Sall. C'était au cours de la cérémonie de lancement officiel du projet "lait à l'école".

La rencontre s'est tenue hier dans la matinée dans l'enceinte de l'école élémentaire de la commune d'Arrondissement de Biscuiterie. Le projet est un programme pilote qui consiste à la distribution de berlingots de lait de 200 millilitres Tétra Classic Aseptic, destinés aux élèves de onze écoles élémentaires ciblées.

Il sera ensuite un modèle pour l'expansion d'autres programmes de nutrition en milieu scolaire à Dakar. "Nous voulons créer un meilleur cadre d'étude, des conditions décentes de travail pour les élèves. Nous allons mettre des structures d'évaluation et de suivi.

Les laboratoires se chargent de suivre les enfants pour voir s'ils ne sont pas allergiques au produit", a dit M. Sall qui ajoute que "les enseignements tirés de cette expérimentation seront appliqués dans cette initiative".

COMMUNIQUE DE PRESSE : Deuxième Séminaire Inter-municipalités «Agir pour la protection des enfants et des jeunes en danger»

Deuxième Séminaire Inter-municipalités. DAKAR 2015 « Agir pour la protection des enfants et des jeunes en danger ».

L’exclusion sociale d’innombrables enfants et de jeunes atteint des proportions inquiétantes, surtout en milieu urbain, c’est pourquoi,  le Samu social International et la Ville de Dakar se mobilisent contre les exclusions multiformes. C’est dans ce cadre que s’ouvre à Dakar, le deuxième séminaire d’échanges en collaboration avec les Municipalités des grandes métropoles d’Afrique francophone, jeudi 19 novembre 2015 à 9 heures à L’hôtel de Ville de Dakar.

Plus d’un Africain sur deux résidera en ville à l’horizon 2030 (Source : ONU). Alors que le continent africain abrite la plus grande proportion de jeunes, on ne peut que se préoccuper de cette génération sacrifiée qui se forme selon les codes et usages de la rue avec une absence de repères dans le temps, dans l’espace, une défiance envers les adultes et les institutions, et une confrontation quotidienne à la violence, la discrimination et l’exploitation. Qui sont-ils ? Pourquoi n’accèdent-ils pas aux services de base de santé, d’éducation, de travail décent… ?

La mairie de Dakar offre des denrées alimentaires à des nécessiteux

Dakar, 14 juil (APS) – La mairie de Dakar a, sous l’égide du maire sortant Khalifa Ababacar Sall, offert lundi 250 kits "Ndogou" comprenant de nombreuses denrées alimentaires à des personnes vivant dans les 19 communes d’arrondissement de la capitale.

Les ayant droits, considérés par le conseil municipal comme étant de condition sociale "fragile", ont reçu des kits contenant du sucre, du lait, du café, des dattes et d'autres produits alimentaires. Le don leur a remis à l'occasion du ramadan, le mois du jeûne observé depuis 15 jours par les musulmans. 

Des nécessiteux venus de plusieurs quartiers de Dakar ont convergé lundi matin vers la grande mosquée de la capitale, pour recevoir des kits "Ndogou". 

Khalifa Ababacar Sall, accompagné des membres de la direction sociale de la mairie de Dakar et de l’imam de la grande mosquée de Dakar, Alioune Moussa Samb, a indiqué que la remise du don s’inscrivait "dans la pure tradition islamique".

La mairie de Dakar distribue des "kits ndogou"

APS: La ville de Dakar procède à une distribution de ''kits ndogou'' aux populations les plus fragiles des communes d'arrondissement de la capitale, ce lundi, à partir de 11 heures, annonce un communiqué reçu à l'APS.

La cérémonie se tiendra à partir de 11 heures, à la grande mosquée de Dakar, précise la même source.

Pages

S'abonner à RSS - DASS