Le Maire

Visite du Maire de Dakar à Diamalaye Camberéne ce samedi

Le maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, effectue une visite de chantier à Diamalaye Camberéne ce samedi 07 Mai 2016 à 12 heures cette visite sera aussi l'occasion de réceptionner le marbre du mausolée de Seydina Issa Rohou Laye

 

FORUM DE L’OBLIGATION MUNICIPALE AFRICAINE : « Le premier problème de financement, c’est l’insuffisance des ressources, alors qu’on a de grandes ambitions » K.A.S

S’exprimant, hier, au Forum de l’obligation municipale en Afrique, le maire de la ville de Dakar, par ailleurs président du Comité exécutif de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU), Khalifa Sall estime que le premier problème de financement des collectivités locales est l’insuffisance de ressources. C’est pourquoi les grandes ambitions ne peuvent se réaliser.

FINANCEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES : KHALIFA SALL PRÉCONISE L’EMPRUNT OBLIGATAIRE

APS: L’emprunt obligataire constitue une voie révolutionnaire dans laquelle les collectivités locales africaines doivent ‘’s’engouffrer’’, afin de régler les problèmes financiers auxquelles elles font face dans la réalisation de leurs objectifs, a affirmé, lundi, le maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall.

Khalifa Ababacar SALL élu président de Cities Alliance (l’Alliance des Villes )

Le maire de la ville de Dakar, Président de CGLU Afrique et secrétaire général de l’AIMF a été élu président de Cities Alliance à Bruxelles ce mercredi 06 avril 2016.

Réaction officielle du Maire de la Ville de Dakar et convocation rencontre le jeudi 4 février

Depuis plusieurs mois, nous vivons des agressions successives : agressions sur nos compétences, agressions sur nos moyens, agression physique ce mardi 02 février 2016.

[AUDIO] La police charge des élus de Dakar de gaz lacrymogènes réaction du Maire Khalifa SALL

La police a chargé ce mardi 2 Khalifa Sall et les autres maires de Dakar de gaz lacrymogènes qui revenaient de chez le préfet de Dakar et voulaient se rendre à la place de l’indépendance pour « voir » les travaux débutés par le ministre du cadre de ville.

Chez le préfet, les maires de la capitale sénégalaise ont dit leur intention de «  s’opposer aux travaux d’embellissements entamés par le ministère du renouveau urbain qui sont les compétences des autorités municipales de Dakar. 

AFRICITES 7: Le continent trace ses priorités à l’horizon 2063

  • Le 7e sommet des gouvernements locaux, une opportunité pour lutter contre la division
  • Pauvreté, terrorisme, corruption, durabilité…les défis du continent débattus à Johannesburg
  • Utiliser la raison pour assurer une «Afroresponsabilité», le mot d’ordre

En 2063, le continent africain compterait 1,6 milliard d’âmes, 25 de ses pays seraient parmi les plus pauvres au monde…avec des difficultés énormes (famine, criminalité, terrorisme, immigration…etc). C’est le scénario catastrophe, mais bien réel, présenté dans le cadre du 7e sommet Africités 2015, qui se tient du 29 novembre au 3 décembre, à Johannesburg (Afrique du Sud). «Pour y remédier, les gouvernements locaux doivent travailler, s’unifier, créer des passerelles au lieu des murs qui séparent les pays…afin de mettre en œuvre des stratégies communes, transparentes, et efficaces, au profit des citoyens africains», recommandent d’emblée les organisateurs du Sommet. Et d’ajouter: «il faut disposer au moins de standards minimums pour assurer les bonnes conditions de vie, la transparence dans la gouvernance locale, la stabilité, le développement durable, la lutte contre la pauvreté et l’insécurité». «Tels sont d’ailleurs les challenges de l’Afrique, dont les pays sont solidaires avec Paris, Bamako, et Tunis, des villes victimes récemment d’attentats», résume Patrick Klugman, maire adjoint de Paris. Même son de cloche auprès de Aicha Abdullahi, Commissaire aux Affaires Politiques de l’Union Africaine, qui appelle à «l’élaboration de stratégies efficaces pour les prestations de services pour une Afrique prospère à l’horizon 2063». Pour aller vite, Abdullahi propose de «commencer à travailler, dès 2016 –année des droits humains-, sur les droits des femmes africaines».

Pages

S'abonner à RSS - Le Maire