Le Maire

Mairie de Dakar installé ce Samedi

Le maire de Dakar sera installé après-demain. Khalifa Sall, férocement et farouchement combattu par le camp du pouvoir qui revendique maintenant sa victoire, retrouvera son fauteuil qui a été tant convoité le 29 juin dernier. C’est à cette occasion que les conseillers des villes seront aussi tous connus.  Malheureusement, Khalifa Sall n’aura plus autant de pouvoirs qu’auparavant. L’Acte 3 de Macky est passé par là.

Mosquée Massalikoul Djinane: Le maire de Dakar va bitumer des axes routiers alentours

A Dakar depuis une semaine, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, porte-parole du khalife général des Mourides, a reçu hier après-midi,  la visite du maire de Dakar Khalifa Sall.

A la tête d’une forte délégation, l’édile de Dakar a promis le bitumage des axes routiers qui se trouvent aux alentours de la Grande mosquée Massalikoul Djinane, sur un rayon de 1,3 km. Le financement du bitumage de ces routes  sera assuré par la Banque ouest-africaine de développement (Boad), selon Khalifa Sall.

Un peu avant de recevoir le maire de Dakar, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre avait procédé à une visite de chantier pour constater de visu  l’état d’avancement « satisfaisant » des travaux  de la grande mosquée située aux abords  du parc à mazout, dans le quartier de Colobane. Plusieurs talibés de Dakar sont venus effectuer leur ziarra. Par ailleurs, l’Imam Majid de la Grande Mosquée de Washington, président de la communauté musulmane d’Amérique du Nord,  a dépêché sur les lieux une délégation venue informer de son arrivée prévue à Dakar le samedi 22 mars 2014.

[Vidéo] Mur sur la corniche ouest : Khalifa Sall déclare être en concertation avec le Ministre de l'intérieur

[Vidéo] Khalifa Sall, apporte des éclaircissements sur le mur de la corniche ouest de Dakar. Regardez

Depuis qu’un mur, derrière lequel doit être construite la future ambassade de Turquie, a été érigé sur la corniche ouest de Dakar, de nombreux habitants de la capitale sénégalaise n’ont de cesse de manifester leur désapprobation à travers les réseaux sociaux.

La Ville de Dakar déguerpit Centenaire

Le maire de Dakar est déterminé à aller jusqu’au bout de sa politique de recasement des marchands ambulants. Khalifa Sall a fait savoir que tous les occupants des voies publiques de Sandaga et du Centenaire seront recasés à Champs des courses à partir de ce samedi.

Depuis l'incendie de Sandaga, nous nous sommes employés à créer les conditions de recasement provisoire et de recasement définitif. Le recasement provisoire, nous l’avons terminé et nous pensons installer le samedi 22, tous les commerçants à Champs des courses. Avec le préfet nous avons pris toutes les dispositions. Nous nous sommes réunis avec tous les commerçants, que ce soit à Sandaga, à Centenaire, nous avons discuté avec tout le monde. Samedi, dimanche et lundi,

La Ville de Dakar s’oppose à la construction d’une ambassade sans autorisation sur la Corniche

Libération: L’affaire a été gardée secrète, mais elle renseigne sur la volonté du maire de la ville de Dakar de faire face aux prédateurs du littoral. Jusqu’à frôler l’incident diplomatique entre le Sénégal et la Turquie, à la suite d’une descente musclée de la brigade de contrôle créée par Khalifa Sall et déployée sur le site attribué aux Turcs sur la Corniche Ouest, pour la construction de leur ambassade.

Selon des informations dignes de foi, une fois sur place, les agents de la mairie de la ville de Dakar ont saisi l’entrepreneur s’activant sur le site, pour lui demander s’il dispose d’une autorisation de construire en bonne et due forme délivrée par le maire de Dakar. Mais, leur interlocuteur n’a brandi qu’une autorisation du ministère de l’Urbanisme, que son vis-à-vis, un agent de la mairie de la ville de Dakar, a qualifié de nul et de non avenu, avant d’exiger l’arrêt immédiat des travaux. Et là, les choses vont tourner au vinaigre.

En effet, une altercation éclata, suivie d’une empoignade entre l’entrepreneur et l’agent municipal qui se soldèrent, aussi incroyable que cela puisse paraître, avec l’interpellation de l’envoyé du maire Khalifa Sall.

Il aura fallu l’intervention du Préfet de Dakar pour qu’il soit relaxé. 

Khalifa Sall: « Le citoyen dakarois qui a envie de préserver son bord de mer a le droit de le manifester »

murLa construction en cours de la nouvelle ambassade de Turquie sur la corniche ouest continue de soulever des questions. Hier, le maire de Dakar Khalfa Ababacar Sall n’a pas préféré s’y épanché longuement. L’édile de la ville de Dakar a seulement rappelé que les dakarois ont de droit de manifester leur désapprobation et de dire leur droit de vouloir bénéficier de leur bord de mer.

Mairie de Grand-Yoff : Khalifa Sall avertit ses adversaires avant d’attaquer

kasSENPOLITIC: En marge du lancement de son programme santé destiné aux 80.000 élèves de la capitale, le maire de Dakar a mis en garde ses adversaires politiques, comme Aminata Touré dite Mimi, qui nourrissent l’ambition de diriger la mairie de Grand Yoff.

La bataille pour le contrôle de la mairie de Grand-Yoff actuellement dirigée par le socialiste Mamadou Mbaye s’annonce rude entre Khalifa Sall et le chef du gouvernement. Le lancement pour la quatrième fois consécutive de son programme « Santé à l’école » a servi de tribune à l’édile de la capitale sénégalaise pour faire des mises en garde à l’endroit de ceux qui lorgnent cette commune. A l’en croire, personne ne pourra lui faire face en termes d’actions en direction des populations de Grand-Yoff, pour les trois à quatre mois à venir.

[Vidéo] Reaction du Maire de Dakar, Khalifa Sall sur le décès de Birame Sassoum Sy

Voici le témoignage de M. Khalifa Sall, Maire de Dakar, ce jeudi à la levée du corps de Me Birame Sassoum Sy, ex-maire de la Médina.

Pages

S'abonner à RSS - Le Maire