A La Une

LISTE DES CONSEILLERS MUNICIPAUX

1   M. Alioune Ndoye 

2   M. Mamadou Diouf 

3   M. Habibou Mountaga Tall 

4   M. Mamadou Touré 

5   Mme Safi Massaly

6   M. Moussa Sow 

7   Mme Fanta Diallo 

8   M. Pape Maël Diop 

9   M. Cheikh Ahmadou Bamba Fall 

10  Mme Clémence Diallo 

11  M. Djibril Coulibaly 

12  Mme Ndèye Yacine  Diagne

13  M. Ousmane Camara 

14  Mme Khary Diaw 

15  M. Augustin Senghor 

16  Mme Anne Marie T. Jouga

17  Mme Ndèye Thioro Guèye 

18  M. Djibril Seck 

19  M. Ousmane Ndoye 

BUDGET 2013 de la ville de Dakar

VDRAPPORT DE PRESENTATION

Le projet de budget 2013 de la Ville de Dakar s’inscrit dans une dynamique d’assainissement des finances, de renforcement des investissements structurants et de consolidation des programmes sociaux. 

L’examen du compte administratif de l’exercice 2011 a révélé les prémisses d’une situation financière assez tendue, engendrée par une compression des ressources budgétaires provenant des impôts et taxes et un relèvement du niveau des dépenses du fait de la mise en œuvre effective des différents programmes et projets initiés par la Ville. 

Cette situation a été aggravée par les prélèvements opérés par l’Etat sur les ressources financières de la Ville en vue de couvrir les paiements effectués dans le cadre des investissements réalisés par la Ville lors de la préparation du sommet de l’organisation de la Conférence Islamique (OCI). Face à cette situation, la Ville a développé, au courant de l’exercice budgétaire 2012, une stratégie de mobilisation des recettes et a initié les démarches nécessaires pour le reversement des sommes initialement prélevées par l’Etat. 

L’aboutissement de cette initiative s’est matérialisé par le vote du conseil municipal, en session extraordinaire du 13 décembre 2012, d’une délibération portant sur une autorisation spéciale de recettes et de dépenses pour un montant de 12.378.196.399 FCFA,  permettant ainsi à la Ville de clôturer la gestion 2012 dans les meilleures conditions. 

Qualité de l'air du 12 avril 2017: Alerte Orange à la pollution

La qualité de l'air est mauvaise (indice orange) pour la journée du 12 avril. La situation pourrait se poursuivre dans les prochaines 48 heures.

Une exposition des populations à ces fortes concentrations persistantes de particules dans l’air est un risque réel.

Chez les personnes sensibles elle peut déclencher des crises d’asthmes et des allergies respiratoires.

Par conséquent, il est demandé à tous de respecter les recommandations sanitaires ci-dessous:

- respecter scrupuleusement tout traitement médical en cours, ou l'adapter sur avis médical

- consulter un médecin en cas d'aggravation ou d'apparition de tout symptôme évocateur (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux)

- limiter toute activité physique ou sportive intense (notamment compétition) à l'extérieur augmentant de façon importante le volume d'air et de polluants inhalés

- veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d'autres facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l'usage de l'encens, de solvants et surtout la fumée de tabac.

Résolution de soutien du Conseil municipal de Dakar au Maire Khalifa Ababacar SALL

NOTE EXPLICATIVE AU CONSEIL MUNICIPAL: Situation Ville de Dakar

Communication au Conseil municipal réuni en session ordinaire le vendredi 31 mars 2017 

La situation de la Ville de Dakar est marquée par le placement en détention provisoire à la Maison d’Arrêt de Reubeuss du Maire de la Ville de Dakar, Monsieur Khalifa Ababacar SALL, de Monsieur Mbaye TOURE, Directeur de l’Administration et des Finances, de Monsieur Ibrahima Yatma DIAO, Chef de la Division financière et comptable, de Monsieur Amadou Moctar DIOP, Coordonnateur de l’Inspection générale des Services municipaux, de Monsieur Yaya BODIAN, Chef du Bureau du Budget et de Madame Fatou Traoré SAMB, Assistante du Directeur de l’Administration et des Finances.

La détention du Maire et de cinq de ses collaborateurs a été ordonnée par le Doyen des juges d’instruction, saisi d’une information judiciaire en application d’une directive du Président de la République faisant suite au rapport de la mission de vérification administrative et financière que l’Inspection générale d’Etat a effectuée à la Ville de Dakar de juillet 2015 à décembre 2016.

Dans ce contexte, le Bureau municipal, fidèle à la démarche de gestion inclusive et participative impulsée par le Maire de Dakar, Monsieur Khalifa Ababacar SALL, a décidé de convoquer le Conseil municipal en session ordinaire le vendredi 31 mars 2017, afin de tenir une séance plénière d’information et de partage sur la situation qui prévaut au sein de l’Institution municipale.   

La convocation du Conseil municipal en session ordinaire répond d’abord aux exigences légales et réglementaires de fonctionnement de l’organe délibérant. En effet, la présente session, la première de l’année 2017 après celle consacrée au vote du budget, s’inscrit dans l’agenda normal de convocation et de tenue des réunions des instances délibérantes et consultatives de l’Institution municipale (conseil municipal et commissions techniques).

Session ordinaire du Conseil municipal de la Ville de Dakar ce vendredi 31 mars 2017 à 16h

Le conseil municipal de la Ville de Dakar est convoqué en session ordinaire le vendredi 31 mars 2017 à seize (16) heures dans la salle de délibérations de l’Hôtel de Ville à l’effet de délibérer sur l’ordre du jour suivant: 

 

1. Informations sur la situation de la Ville;

 

 

Pour le Maire et par délégation

La ville de Dakar présente ses condoléances à toute la Oumah Islamique et à tous les Sénégalais

Monsieur Khalifa Ababacar SALL, Maire de

NOTE SUR LA CAISSE D’AVANCE DE LA VILLE DE DAKAR OBJET DE LA PROCEDURE PENALE CONTRE LE MAIRE DE LA VILLE DE DAKAR ET CINQ DE SES COLLABORATEURS

COMMUNIQUE DE PRESSE: Collectif des avocats de Khalifa SALL

Le collectif des avocats de Monsieur Khalifa SALL annonce à l’opinion publique nationale et internationale, que l’Etat du Sénégal par son Doyen des Juges d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Dakar, vient d’ordonner l’arrestation et la détention de Monsieur Khalifa SALL, actuel Maire de la ville de Dakar.

TEXTE LIMINAIRE DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE DU MAIRE DE DAKAR KHALIFA SALL

Documents d'archives sur ce fonds à télécharger en fin de texte 

Mesdames, Messieurs,

J’ai été informé dans la soirée de samedi par un de mes avocats que je suis convoqué avec mes collaborateurs par le juge d’instruction demain lundi 06 mars 2017. Cette convocation intervient au lendemain de l’annonce par le Procureur de son intention de saisir le juge d’instruction après une enquête préliminaire conduite uniquement à charge sans respecter une seule fois la présomption d’innocence qui constitue un droit inaliénable dans toute procédure pénale.

Mon propos n’est pas de revenir sur cette enquête qui, depuis le début, a été mené au mépris des principes d’une bonne administration de la justice et des règles élémentaires qui gouvernent la procédure.

J’aurais pu évoquer la violation des droits de la défense avec le refus de la Division des Investigations Criminelles de me faire assister par mes avocats en violation de l’article 5 de la Directive de l’UEMOA qui donne droit à toute personne de se faire assister par ses avocats.

J’aurais pu également évoquer la violation du secret de l’enquête par le Procureur uniquement pour faire sensation. Les procès-verbaux d’audition ont été immédiatement communiqués à certains organes de presse qui se sont faits l’écho des convictions des enquêteurs.

Enfin, j’aurais pu évoquer les déclarations du Procureur qui, au lieu de dire la vérité à la presse, a tronqué les réponses de mon Directeur administratif et financier devant les enquêteurs de l’Inspection générale d’Etat et de la Division des Investigations Criminelles. Toujours avec le même objectif de faire sensation et d’essayer de justifier a priori auprès de l’opinion les desseins politiques qu’il est en train de servir.

Pages

S'abonner à RSS - A La Une