A La Une

RECASEMENT DES MARCHANDS : La ville de Dakar va livrer 3 chantiers à hauteur de 9 milliards

Le nouveau bâtiment qui doit abriter le marché Kermel de Dakar et le centre commercial dédié aux marchands tabliers situé à la rue Félix Eboué seront réceptionnés ‘’peut-être au courant du mois d’août’’, tandis que les travaux dans le bâtiment qui abrite le marché Sandaga sont toujours en cours, a révélé mercredi Moussa Sy qui conduisait une mission de visite de terrain dans ces sites pour le compte de la municipalité de Dakar. 

Accompagné de plusieurs conseillers municipaux, des maires de communes d’arrondissement de Dakar, des promoteurs et d’autres partenaires, le maire des Parcelles Assainies a visité d’abord le nouveau bâtiment qui abrite le marché Kermel. 

Sur place, les ouvriers sont à pied d’œuvre pour finaliser l’ouvrage et le livrer ‘’au plus tard dans trois semaines’’, assure Mamadou Berthé, délégué du conseil municipal de Dakar et par ailleurs architecte. 

D’un coût de près de 4 milliards de francs CFA, le nouveau marché Kermel est composé de plus de 300 cantines réparties entre trois niveaux, d’un espace commercial de 700 mètres carrés, d’une cafétéria, d’un établissement bancaire, d’une salle de prières, d’un parking sous-sol avec deux rampes d’entrée et de sortie, des caméras de surveillance et beaucoup d’autres équipements. 

‘’Ce bâtiment va servir de site de recasement pour les marchands de Kermel qui avaient été victimes d’un incendie, il y a plus de 20 années (en 1993). C’est un site moderne dont la gestion et la procédure d’attribution des cantines seront discutées entre les acteurs concernés’’, a promis M. Berthé. 

Les 300 cantines du nouveau marché Kermel de Dakar bientôt réceptionnées (maire)

Lignedirecte.sn-Les autorités de la ville de Dakar vont bientôt procéder à la réception du nouveau marché Kermel dont le coût est estimé à 4 milliards de f cfa, a affirmé mercredi à Dakar, Moussa Sy, adjoint au maire de Dakar.

« Le nouveau marché Kermel sera bientôt réceptionné. L’infrastructure a coûté 4 milliards de francs cfa. Sa réception peut même être faite courant août », a notamment dit Moussa Sy.

Il s’exprimait au terme d’une visite de chantiers de la ville de Dakar, en présence de la presse.

Le nouveau marché Kermel est composé de 300 cantines réparties entre trois niveaux, d’un espace commercial de 700 mètres carrés, d’une cafétéria, d’un établissement bancaire, d’une salle de prière, d’un parking sous-sol avec deux rampes d’entrée et de sortie, des caméras de surveillance et beaucoup d’autres équipements.

Recasement des marchands ambulants: La Ville de Dakar case les déguerpis de Sandaga et de Petersen à Kermel

L'équipe du conseil municipal de la ville de Dakar a effectué une visite de sites de commerce, ce mercredi 12 août. Il s’agit des centres commerciaux de Kermel et de  Félix Eboué, pour recaser principalement les marchands ambulants et tabliers qui ont été déguerpis de Sandaga, du Boulevard du Centenaire et de Petersen. Ces deux bâtiments de R+3 chacun ont été réalisés avec la dernière technologie.  

A l’issu de la visite, Moussa Sy, maire des Parcelles assainies, par ailleurs, chef de la délégation, a déclaré que ces deux espaces commerciaux et celui de Sandaga qui n’a pas été visité, ont été financés et réalisés par la Ville de Dakar et ses partenaires, pour un coût global de près de 9 milliards de francs Cfa, y compris l’achat des sites et la réalisation des travaux.  

Selon l’édile des Parcelles assainies, tous les travaux sont finis, il ne reste que quelques réaménagements supplémentaires à faire au niveau du centre commercial de Félix Eboué. Ce, pour faciliter l’écoulement des eaux pluviales et usées. La réception était prévue pour le 15 août prochain mais elle sera un peu retardée par ces quelques travaux qui sont en cours de finalisation.

week end culturel de la commune de Dieuppeul Derklé

La commune de Dieuppeul Derklé organise un weekend culturel avec comme programme.

Jeudi 06 août 2015 à 19H: Caravane à travers les artéres de la commune

Vendredi 08 août 2015 à 20H: Grand Kassak au Terrain Baraque de la cité Marine avec comme Guest Stars Doudou SECK Yaye CATY, Salam DIALLO et le grand Tambour Major Lamine GUEYE.

4IEME EDITION DU FESTIVAL DES NUITS DU ZIKR ET MUSIQUES SPIRITUELLES EN HOMMAGE A FEU OUMAR NDAO

SUD QUOTIDIEN; Du vendredi 7 au Samedi 8 août prochain, la Maison de la Culture Douta Seck accueille la 4ieme édition du Festival des Nuits du Zikr et Musiques Spirituelles avec, pour le vendredi, la journée soufie, et pour le samedi, la nuit de la Médina.

Les autorités locales sont à l’avant-garde de la lutte pour l’approfondissement de la démocratie (ministre Abdoulaye Diouf Sarr)

En Afrique comme partout dans le monde, les dirigeants des Collectivités locales participent notoirement à la lutte pour l’approfondissement de la démocratie, a affirmé lundi à Dakar, Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Gouvernance locale, du développement et de l’aménagement du territoire.

«Les autorités locales notamment à travers leurs associations, sont à l’avant-garde de la lutte pour l’approfondissement de la démocratie, l’amélioration de la gouvernance, un meilleur accès aux services de base. En somme, les autorités locales sont toujours pour le développement économique et social de leur territoire», a notamment dit M. Sarr.

Il présidait l’ouverture officielle d’un séminaire régional pour l’Afrique de l’Ouest de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU-A), marquant le début d’une série de cinq séminaires régionaux dans les cinq régions d’Afrique en perspective du 7ème sommet Africités prévu du 29 novembre au 3 décembre à Johannesburg (Afrique du Sud).

Khalifa Sall rappelle aux Européens leur passé de migrants

Le maire de Dakar a bien fait de rappeler que la migration n’est pas l’apanage des peuples africains. 

A entendre les Occidentaux, on a l’impression que la migration est l’apanage de l’Afrique or, le continent africain a fait l’objet de pillage pendant plusieurs siècle. Khalifa Sall ne l’a pas dit de cette façon mais le maire de Dakar a quand même rappelé que l’Occident est le premier à assaillir l’Afrique.

L’édile de Dakar qui prenait part au séminaire régional de Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique s’indignait ainsi de la stigmatisation dont sont victimes les migrants africains. “Nous avons subi le premier flux migratoire. Les premiers à être venus chez nous, c’est les Européens”, rappelle le maire de la ville de Dakar.

En effet, pendant au moins quatre siècles, de 1441 à 1848 l’Afrique a été la terre promise des Européens. La traite négrière abolie, la colonisation prend le témoin et ainsi les territoires africains qui sont balkanisés par la Conférence de Berlin sont mis sous administration étrangère. Ce, pendant presque deux siècles. Selon Khalifa Sall, si des africains prennent d’assaut l’Europe, c’est pour avoir des lendemains meilleurs. Il prône un monde d’ouverture où les uns et les autres s’accepteront malgré leurs différences.

SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE DAKAR ce jeudi 06 août 2015

Le Conseil municipal de la Ville de Dakar se réunit en session ordinaire le jeudi 06 août 2015 dans la salle de délibérations de l’Hôtel de Ville, en présence du Maire

Gouvernance en Afrique : Khalifa Sall invite les collectivités locales à prendre leur place

Le Vice-Président de la région ouest-africaine et Président de Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU-A), Khalifa Sall, a indiqué ce matin à Dakar, à l’ouverture officielle du séminaire régional de CGLU-A que les collectivités locales africaines doivent "prendre (leur) place" et "s’impliquer dans la formation des politiques" de gouvernement dans le continent. 

Selon le maire de Dakar, "la gouvernance locale est devenue incontournable dans la gestion des affaires" de la cité et que le développement ne peut se faire qu’à "la base et par la base". "La gouvernance locale est même la voie du développement", assure-t-il. 

Débuté hier dimanche 2 Août , avec l'arrivée des délégations, le séminaire de Dakar prendra fin le 6 août prochain. La cérémonie d'ouverture a été présidée le ministre de la gouvernance locale, du développement et de l’aménagement du territoire Abdoulaye Diouf Sarr. 

Pages

S'abonner à RSS - A La Une