A La Une

La ville de Dakar autorisée à émettre un emprunt obligataire de 20 milliards FCFA

brvmAPS: Le conseil municipal de Dakar a autorisé jeudi la ville de Dakar à émettre un emprunt obligataire de 20 milliards de francs CFA sur le marché de l’espace de l’Union monétaire économique ouest-africaine (UMOA) pour le financement d’infrastructures urbaines au profit des couches urbaines les plus démunies, a constaté l’APS.

L’emprunt permettra à la capitale sénégalaise, qui compte 1,1 million d’habitants et concentre 75% du chiffre d’affaires des entreprises du pays, de financer la modernisation de ses espaces commerciaux.

Réunis en session extraordinaire, les élus de Dakar ont évacué ce seul point de leur ordre du jour.

Les autres points sont soumis en commission pour mardi. Il s’agit de l'acceptation de la subvention d’un million de dollars de la Fondation Rockefeller pour développer la stratégie de résilience de la ville de Dakar, l'adhésion au réseau des "100 villes résilientes" créé par la Fondation Rockefeller, mais aussi l'adhésion au réseau des "Villes de l’Aéropostale".

De même, la commission de prononcera sur l'autorisation de signer une convention de prêt avec la Société générale de banque au Sénégal (SGBS) pour un montant de quatre milliards de francs CFA.

Mairie de Grand-Yoff : Khalifa Sall avertit ses adversaires avant d’attaquer

kasSENPOLITIC: En marge du lancement de son programme santé destiné aux 80.000 élèves de la capitale, le maire de Dakar a mis en garde ses adversaires politiques, comme Aminata Touré dite Mimi, qui nourrissent l’ambition de diriger la mairie de Grand Yoff.

La bataille pour le contrôle de la mairie de Grand-Yoff actuellement dirigée par le socialiste Mamadou Mbaye s’annonce rude entre Khalifa Sall et le chef du gouvernement. Le lancement pour la quatrième fois consécutive de son programme « Santé à l’école » a servi de tribune à l’édile de la capitale sénégalaise pour faire des mises en garde à l’endroit de ceux qui lorgnent cette commune. A l’en croire, personne ne pourra lui faire face en termes d’actions en direction des populations de Grand-Yoff, pour les trois à quatre mois à venir.

RANDONNEE PEDESTRE : Les adeptes du parcours sportif remercient la Ville de Dakar ce Dimanche 09 Mars 2014

psLes acteurs du Parcours Sportif Malick DIA de la Corniche Ouest, représentés par l’Association des Amis du Parcours Sportif (APS), l’Association des Pratiquants du Parcours Sportif (APPS), le Club du Parcours Sportif (CPS) et l’Association Sportive et Culturelle du Parcours Sportif (ASCPS), organisent une Randonnée Pédestre le Dimanche 09 Mars 2014 à 9 heures sous le parrainage du Maire de Dakar Khalifa A SALL.

Les acteurs vont également  profiter de l’occasion, pour  remercier la Ville, suite aux efforts faits dans l’aménagement et l’équipement du parcours sportif de la Corniche ouest. 

Les populations, les conseillers municipaux, les agents de la Ville de Dakar sont conviés à cette manifestation. 

Conseil municipal de la Ville de Dakar: jeudi 06 mars 2014 à 15 h

cmMonsieur Khalifa Ababacar SALL, Maire de la Ville de Dakar, convoque le Conseil municipal de la Ville de Dakar en session extraordinaire le jeudi 06 mars 2014 à 15 heures dans la salle de délibération de l’Hôtel de Ville de Dakar.

ORDRE DU JOUR :

1.      Informations :

2.     Acceptation de la subvention d’Un Million (1.000.000) de dollars de la Fondation Rockefeller pour développer la stratégie de résilience de la Ville de Dakar.

3.     Adhésion au réseau des 100 Villes résilientes crée par la Fondation Rockefeller.

4.     Adhésion au réseau des Villes de l’Aéropostale.

5.     Autorisation d’émettre un emprunt obligataire pour le financement d’infrastructures urbaines au profit des couches urbaines les plus démunies.

6.    Autorisation de signer une convention de prêt avec la Société Générale de Banque au Sénégal (SGBS) pour un montant de quatre milliards pour financer la réalisation de la Rotonde du centre commercial de Petersen devant abriter le marché Sandaga.

LANCEMENT DU PROGRAMME SANTE A L'ECOLE 2013-2014: La Ville de Dakar offre 80 000 packs comprenant une brosse à dents et une pâte dentifrice

seLe Programme santé à l’école de la Ville de Dakar mettra mensuellement une brosse à dents et une pâte dentifrice à la disposition des 80.000 élèves des écoles primaires publiques, a annoncé mercredi le maire Khalifa Ababacar Sall.La carie dentaire est la première maladie chez les élèves des 19 communes d'arrondissement de Dakar, indique la mairie, citant une étude réalisée en 2012-2013. Elle représente 49% des pathologies recensées chez eux durant la même période. 

 "Cette année, la nouveauté, c’est notre partenaire [...] qui a décidé de nous accompagner en offrant à chaque élève un pack" comprenant une brosse à dents et une pâte dentifrice, a dit le maire de Dakar au lancement de l’édition 2014 du Programme santé à l'école. Il reste maintenant "à assurer la prise en charge des élèves auprès des centres de santé", a-t-il affirmé lors d'une cérémonie de lancement de cette initiative, à l'école des HLM Patte d'Oie. Le coordonnateur du programme, le docteur Abbas Kâ, estime que "c’est une innovation majeure, qui permet à l’ensemble des élèves des écoles primaires de Dakar de se faire consulter, se faire soigner et de bénéficier d'un suivi médical". 

Lancement programme « Santé à l’école 2013-2014 » de la ville de Dakar

santéLa Ville de Dakar lance le programme « santé à l’école » pour l’année 2014, ce mercredi 05 mars à 09H à l’école élémentaire HLM Patte d’Oie sous la présidence de Monsieur Khalifa Ababacar Sall, Maire de la Ville de Dakar, en présence des autorités académiques, des médecins -partenaires du programme-, de la communauté scolaire et des populations.

Mise en œuvre depuis 3 ans, cette initiative entièrement financée par la Mairie de Dakar prend en charge les consultations, les soins et le suivi médical de l’ensemble des élèves des écoles primaires du département.

«Dans le cadre de ce programme, les élèves sont consultés par des médecins habilités. En cas de besoin, les enfants présentant des pathologies sont orientés au niveau des établissements de santé avec lesquels la Ville de Dakar a déjà signé des conventions à cet effet» explique le communiqué que nous avons reçu tardivement dans la nuit d’hier.

[Vidéo] Reaction du Maire de Dakar, Khalifa Sall sur le décès de Birame Sassoum Sy

Voici le témoignage de M. Khalifa Sall, Maire de Dakar, ce jeudi à la levée du corps de Me Birame Sassoum Sy, ex-maire de la Médina.

Khalifa SALL, Maire de la Ville de Dakar, offre une première tranche de 50 millions de francs CFA, à l’écriture de l’Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours

slMonsieur Khalifa SALL, Maire de la Ville de Dakar, a décidé d’apporter sa contribution à la réalisation de l’Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours, sous la forme d’une subvention de 50 millions de francs CFA, libérables, immédiatement. 

Ladite somme sera logée dans le compte bancaire du CODESRIA, de manière que les travaux de cette entreprise, destinés à doter le peuple sénégalais d’une plus forte conscience historique et d’une plus grande volonté de développement, lui permettant de relever, triomphalement, tous les défis, ne souffrent d’aucun retard. 

Il a, en outre, signé l’accord de partenariat entre la Mairie de Dakar et le CODESEIA, concernant ce grand projet. 

Le Comité d’Initiative remercie, vivement, la Mairie de Dakar et prend note de la désignation du Professeur Abdoulaye Elimane KANE, pour représenter M. SALL au sein du Comité Scientifique de l’Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours. 

Une foule immense à la levée du corps de Birame Sassoum Sy

Dakar, 20 fév (APS) - Une foule immense a assisté, jeudi à Dakar, à la levée du corps de Birame Sassoum Sy, le maire de la commune d’arrondissement de la Médina, décédé mercredi à l’hôpital général de Grand-Yoff des suites d’une maladie.

Famille, amis, collègues, hommes politiques et tout le conseil municipal de la Médina ont pris part à la cérémonie mortuaire, qui a eu pour cadre la mosquée de Santhiaba. Et comme un seul homme, ils ont tous tenu à accompagner l’avocat et responsable socialiste à sa dernière demeure.

La cérémonie s’est déroulée dans une atmosphère marquée par une forte émotion, avec notamment la tristesse et la consternation qui se lisaient sur les visages de ceux qui venaient à peine d’être au courant de la triste nouvelle. 

Des témoignages élogieux fusaient de partout. Serviable, disponible, gentil, attentionné, pieux sont les qualificatifs qui sont revenus le plus souvent. Que ce soit chez les autorités municipales, étatiques, religieuses et les responsables politiques.

Avocat, Birame Sassoum Sy dirigeait la commune d’arrondissement de la Médina depuis mars 2009. 

Pages

S'abonner à RSS - A La Une