A La Une

COMMUNIQUE DE PRESSE: Amicale des Inspecteurs du Trésor du Sénégal sur la mise en œuvre de l'acte 3 de la décentralisation

Le Gouvernement de la République du Sénégal s’est engagé, dans une réforme administrative d’envergure à travers ce qui est désormais communément désigné sous le vocable d’ « Acte III de la décentralisation ».

A travers un choix et une volonté politiques affirmés, le Président de la République, son Excellence Macky SALL, a, dans cette perspective nouvelle, entendu donner un nouveau souffle, une nouvelle orientation et une nouvelle portée à la politique de décentralisation du Sénégal en opérant un recentrage vertueux des politiques publiques sur des territoires plus viables.

Dans le cadre de la matérialisation de sa vision, le Chef de l’Etat a institué un Comité chargé de la réforme de l’ «Acte 3 de la décentralisation » dont les travaux ont abouti au vote de la loi n°2013-10 du 28 décembre 2013 portant Code général des Collectivités locales, prélude aux élections locales du 29 juin 2014, qui a consacré la nouvelle carte de la décentralisation du Sénégal avec comme collectivités locales le département, la ville et la commune. 

Au sortir des élections locales du 29 juin 2014, il apparait de façon très claire que la mise en œuvre effective de l'Acte III de la décentralisation est rendue problématique aux plans budgétaire et comptable par un insondable vide législatif et règlementaire.

Le Bureau municipal

  • Monsieur Khalifa Ababacar SALL, Maire de la Ville de Dakar    
  • Madame  Soham El WARDINI                               1er Adjoint
  • Monsieur Moussa SY                                           2em Adjoint   

           

  • Monsieur Cheikh Ahmadou Bamba FALL             3ème Adjoint 

  • Madame  Woré Diaw                                            4ème Adjoint

  • Monsieur Jean Baptiste DIOUF                             5ème Adjoint

  • Monsieur Augustin SENGHOR                             Adjoint spécial

ELECTION DU MAIRE ET DE SES ADJOINTS

Par application à l’article 168 du Code Général des Collectivités Locales (CGCL) et 251 du Code électoral (CE), le Bureau Municipal de la ville de Dakar composé du Maire et de ses cinq adjoints sera installé ce samedi 02 aout 2014 à partir de 9H 00 dans la salle de délibération du conseil municipal à l’hôtel de Ville de Dakar.  

Cette séance sera publique et sera retransmise en direct sur les ondes de la RMD 95.5 FM  à partir de 9H 30.

Article 168.- du CGCL

Le conseil de la ville est l'organe délibérant de la ville.

Il est composé des conseillères et des conseillers désignés, pour cinq ans conformément au Code électoral. Le conseil de la ville élit, en son sein, le maire et les adjoints. Son bureau est composé du maire et des adjoints.

Les membres du bureau, en raison des responsabilités qui leur sont dévolues, doivent savoir lire et écrire dans la langue officielle. Après le maire et les adjoints dans l'ordre de leur élection, les conseillers de la ville prennent rang dans l'ordre du tableau.

L'ordre du tableau est déterminé :

1. - par la date la plus ancienne des élections intervenues depuis le dernier renouvellement intégral du conseil de la ville

2. - entre conseillers élus le même jour, par la priorité d'âge.

Pour déterminer le nombre d’adjoints, il est fait application de l'article 93 du présent code. Toutefois, le nombre d’adjoints au maire d'une ville ne peut être supérieur à cinq. L'élection du maire de la ville qui suit le renouvellement général du conseil de la ville a lieu huit jours après celle des maires des communes constituant la ville.

Eclairage public : l’Etat s’est substitué aux collectivités locales (ville de Dakar)

Dakar, 17 juil (APS) - L’Etat du Sénégal s’est substitué aux collectivités locales, en prenant en charge depuis des années les factures relatives à l’éclairage public, selon un communiqué de la ville de Dakar.

‘’ La Ville de Dakar porte à l’attention de l’opinion que l’Etat du Sénégal a décidé, déjà sous le régime du Président Abdoulaye Wade, de se substituer aux collectivités locales pour prendre en charge les factures relatives à l’éclairage public’’, indique le texte.

Cette volonté politique a été confirmée par le régime actuel dès son arrivée et s’est matérialisée, le 16 novembre 2012, par la signature d’une convention de règlement croisé de dettes entre l’Etat et la SENELEC.

Mairie de Dakar installé ce Samedi

Le maire de Dakar sera installé après-demain. Khalifa Sall, férocement et farouchement combattu par le camp du pouvoir qui revendique maintenant sa victoire, retrouvera son fauteuil qui a été tant convoité le 29 juin dernier. C’est à cette occasion que les conseillers des villes seront aussi tous connus.  Malheureusement, Khalifa Sall n’aura plus autant de pouvoirs qu’auparavant. L’Acte 3 de Macky est passé par là.

Madiop Diop élu maire de Grand Yoff : Le lieutenant de Khalifa Sall surclasse Adama Faye

Le processus électoral des Locales vient de connaître son épilogue à Grand-Yoff avec l’élection de Pape Madiop Diop comme maire.

Ce jeune lieutenant de Khalifa Sall a laminé Adama Faye, frangin de la Première Dame, Marème Faye Sall, en engrangeant 65 voix sur les 75 possibles. Quant à Adama Faye, il n’a eu que 7 voix contre 3 pour Cheikh Ndiaye, le troisième candidat déçu. Pape Mbaye est élu 1er adjoint au Maire de Grand-Yoff. 

Le nouveau maire maîtrise parfaitement la gestion municipale de sa commune d’arrondissement. M. Diop a été, en effet, adjoint au maire chargé de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs pendant des années durant. 

Plébiscité, Bamba Fall s’oppose à la réduction du nombre de ses adjoints

Enqueteplus: Plébiscité avec 56 voix sur les 64 qui se sont exprimées hier à l’installation du conseil municipal de la commune de Médina, le maire Bamba Fall s’est farouchement opposé à la volonté de l’Etat de réduire le nombre de ses adjoints de 5 à 3. Il dénonce ainsi une volonté du régime de vouloir asphyxier les communes d’arrondissement qu’il a perdues en diminuant les fonds de dotation qui leur sont destinés.

Un plébiscite. C’est ce à quoi on a assisté hier à la commune d’arrondissement de la Médina où Bamba Fall, seul candidat au poste, a été porté à la tête de la municipalité avec 56 voix sur les 64 qui se sont valablement exprimées. Sept abstentions et un bulletin nul ont été observés.

Seulement si l’installation du conseil municipal s’est déroulée sans incident majeur, il est à noter que le premier clash entre le sous-préfet de la Médina Ndiogou Ndong et le tout nouveau maire est intervenu lorsque le premier nommé, sans notification aucune, a annoncé que le conseil municipal n’a désormais droit qu’à trois adjoints au maire au lieu des 5 qu’il a toujours eus.

‘’Monsieur le préfet, nous ne pouvons pas accepter de réduire le nombre d’adjoints au maire de 5 à 3 sans aucune notification écrite. L’administration n’est pas verbale mais plutôt écrite’’, a d’emblée répondu le successeur du défunt Biram Sassoum Sy. Qui ajoute : ‘’Médina n’est pas constituée par une population de 68 000 habitants tel que vous le dites. Au dernier recensement, nous étions à 86 000 habitants. Et le chiffre provisoire que nous avons estimé est de 110 000 habitants’’. Touché au vif, la réplique du sous-préfet ne s’est fait pas attendre : ‘’Nous sommes dans le cadre d’une administration et nous avons reçu des documents attestant que la population de la Médina est de 68 000 habitants. Et qu’avec ce nombre d’habitants, on ne peut avoir que trois conseillers.’’

Liste des Maires des 19 communes de Dakar

La mairie de Dakar offre des denrées alimentaires à des nécessiteux

Dakar, 14 juil (APS) – La mairie de Dakar a, sous l’égide du maire sortant Khalifa Ababacar Sall, offert lundi 250 kits "Ndogou" comprenant de nombreuses denrées alimentaires à des personnes vivant dans les 19 communes d’arrondissement de la capitale.

Les ayant droits, considérés par le conseil municipal comme étant de condition sociale "fragile", ont reçu des kits contenant du sucre, du lait, du café, des dattes et d'autres produits alimentaires. Le don leur a remis à l'occasion du ramadan, le mois du jeûne observé depuis 15 jours par les musulmans. 

Des nécessiteux venus de plusieurs quartiers de Dakar ont convergé lundi matin vers la grande mosquée de la capitale, pour recevoir des kits "Ndogou". 

Khalifa Ababacar Sall, accompagné des membres de la direction sociale de la mairie de Dakar et de l’imam de la grande mosquée de Dakar, Alioune Moussa Samb, a indiqué que la remise du don s’inscrivait "dans la pure tradition islamique".

Pages

S'abonner à RSS - A La Une