A La Une

Lutte contre l'insalubrité : Moussa Tine lance l'opération "Dakar set wecc"

CADAKL’Entente CADAK’CAR vient d’initier une grande opération de nettoiement et de désherbage des grandes artères de la capitale sénégalaise. Elle dure plus d’une vingtaine de jours et concerne le circuit présidentiel (du Palais de la République à l’aéroport Léopold Sédar Senghor), les deux voies de Liberté 6 ainsi que les allées de la VDN,...

L'objectif de cette guerre contre les ordures, c'est de rendre la capitale sénégalaise plus attrayante. Selon l’un des maîtres d’œuvre de cette opération, Abou Thiam, chargé de communication de l’Entente CADAK’CAR, "Cette opération initiée sous les directives du DG de l’Entente CADAK/CAR, Moussa Tine, vise à faire de Dakar un endroit salubre où il fait bon vivre. Durant presque un mois, nos équipes ont travaillé d’arrache-pied. Avec l’appui du Préfet et la ville de Dakar, nous avons déguerpi certaines cantines et les éleveurs de moutons installées sauvagement dans certains endroits de Dakar. La bande verte qui part de la Station Elton du CICES à Yoff a été minutieusement entretenue.

Séance plénière du conseil municipal de Dakar: 59 milliards de budget pour 2014

Le maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, a réaffirmé jeudi la poursuite des projets comme le pavage, la réorientation de la subvention accordée à l’hôpital Abass Ndao et le déguerpissement des marchands ambulants pour améliorer la circulation dans la capitale sénégalaise

‘’Dans quelques jours, nous allons procéder au déguerpissement de certains sites et recaser les marchands ambulants. C’est irréversible. Nous allons faire vider toutes les places publiques et libérer notamment le centre-ville’’, a-t-il dit.

M. Sall s’exprimait au cours d’une séance plénière du conseil municipal de Dakar. Les conseillers ont adopté à l’unanimité le budget pour l’exercice 2014 qui s’élève à plus de 59 milliards de francs CFA, avant de délibérer sur le rachat du terrain de l’usine de pavage.

L’ordre du jour a aussi porté sur la convention de partenariat culturel entre la ville de Dakar et le Groupe Xalam, ainsi que la régularisation de la procédure de lotissement de l’extension du village de Yoff (APECSY), la restructuration de certains quartiers et la dénomination de rues.

‘’Nous ne reculerons pas. Il vaut mieux créer l’incident et avancer que d’être discipliné et rester sur place. J’ai appris que les marchands ambulants ont déposé une demande d’autorisation de marche, je prie pour qu’on le leur accorde, s’ils m’invitent même je viendrais marcher avec eux, mais en tous les cas ils vont quitter le centre-ville’’, a soutenu l’édile.

KHALIFA SALL: L'acte 3 de la décentralisation vient d’effacer 200 ans d'histoire de la ville de Dakar

lors de la réunion du Conseil municipal de la ville de Dakar. M.le Maire Khalifa Sall déclare : ‘’J’ai mon propre point de vue sur cette nouvelle réforme et j’ai déjà dit à mon parti (le Parti socialiste, membre de la mouvance présidentielle) que son opinion ne m’engage pas du tout. Le seul souci avec l’Acte 3 de la décentralisation, c’est que la continuité territoriale qui garantissait la vie dans une organisation antérieure va être suspendue’’.

Khalifa Sall : "Les 59 milliards de 2014 constituent un budget de fin de mandat"

vdLe projet de budget 2014 de la ville de Dakar, adopté à plus de 59 milliards de francs CFA, jeudi, coïncide avec la fin du mandat du conseil municipal et la consolidation des chantiers en cours d'exécution, a déclaré le maire Khalifa Ababacar Sall.

‘’Il s’agit du dernier budget de la mandature. C’est un budget de fin de gestion. C’est un budget de consolidation qui va nous permettre de poursuivre les chantiers déjà entamés’’, a-t-il dit, au terme d’une séance en plénière du conseil municipal de Dakar. 

L'actuelle équipe municipale de Dakar a été installée à la suite du triomphe de l'ancienne opposition sénégalaise aux élections locales du 22 mars 2009. Les prochaines échéances sont prévues le 29 juin 2014. 

Après avoir adopté à l’unanimité le budget, les conseillers de la ville, venus en nombre, ont aussi délibéré sur le rachat du terrain de l’usine de pavage et les conditions d’octroi du titre de "Maire honoraire de la ville de Dakar". 

La ville de Dakar adopte des propositions de dénomination de rues à des figures religieuses

vdLe conseil municipal de la ville de Dakar a adopté à l’unanimité, jeudi, les propositions de dénomination d’une dizaine de rues et de places publiques à des figures religieuses et à des notabilités, a constaté l’APS.

Réunis en séance plénière sous la présidence du maire Khalifa Ababacar Sall et en présence de nombreux conseillers et maires de communes d’arrondissement, le conseil municipal a procédé à la délibération de ces propositions de rues dans les quartiers de Dakar. 

Ainsi plusieurs rues des Parcelles Assainies de Dakar sont rebaptisées au nom de Serigne Massamba Mbacké, de Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh, de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké. L’avenue qui longe la rue 22 des Parcelles Assainies est dénommée officiellement ‘’Avenue Cheikh Saad Bouh Ben Abédi’’. 

Les Allées du rond-point Cambérère jusqu’à l’intérieur de Cambérène sont désormais baptisées officiellement ‘’Allées Seydina Issa Rokhou Laye’’. Dans leur délibération les conseillers ont aussi officialisé la dénomination de l’autoroute entre la Patte d’Oie et l’aéroport ‘’Autoroute Seydina Limamou Laye’’. 

Abass Ndao, ambulants et pavage: Khalifa Sall affiche la fermeté

Le maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, a réaffirmé jeudi la poursuite des projets comme le pavage, la réorientation de la subvention accordée à l’hôpital Abass Ndao et le déguerpissement des marchands ambulants pour améliorer la circulation dans la capitale sénégalaise.

‘’Dans quelques jours, nous allons procéder au déguerpissement de certains sites et recaser les marchands ambulants. C’est irréversible. Nous allons faire vider toutes les places publiques et libérer notamment le centre-ville’’, a-t-il dit.

M. Sall s’exprimait au cours d’une séance plénière du conseil municipal de Dakar. Les conseillers ont adopté à l’unanimité le budget pour l’exercice 2014 qui s’élève à plus de 59 milliards de francs CFA, avant de délibérer sur le rachat du terrain de l’usine de pavage. 

L’ordre du jour a aussi porté sur la convention de partenariat culturel entre la ville de Dakar et le Groupe Xalam, ainsi que la régularisation de la procédure de lotissement de l’extension du village de Yoff (APECSY), la restructuration de certains quartiers et la dénomination de rues.

Hommage spécial à Oumar NDAO sur SUD FM 98.5 FM

Hommage spécial à Oumar NDAO ce samedi 18 janvier de 16h a 17h sur Sud Fm

AVIS DE DÉCÈS: Le professeur Oumar Ndao directeur de la culture et du tourisme

Le Maire de la Ville de Dakar,
Le Bureau Municipal, les Conseillers Municipaux, le Secrétaire Municipal, le Directeur de Cabinet,  les Directeurs et Chefs de service, les membres du Cabinet, et l’ensemble du personnel de la Ville de Dakar ont le regret et la profonde douleur de vous faire part du décès survenu le Mardi 14 janvier 2014 à Dakar de :
 
Notre collègue Oumar NDAO, Directeur de la Culture et du Tourisme  DCT.

TÉMOIGNAGE : « Omar Ndao était le meilleur de sa génération », selon Massamba Guèye DG de Sorano

Le Directeur Général du Théâtre National Daniel Sorano a fait partie des nombreux acteurs culturels interrogés par la TFM ce mardi, pour apporter un témoignage sur le Pr Omar Ndao après sa mise sous terre. 

L’éminent enseignant et homme de théâtre « était le meilleur de sa génération », a laissé entendre Massamba. Avant de révéler que le défunt l’avait aidé pour son mémoire de maitrise avant de faire partie du jury lors de la soutenance. Le défunt s’acquittait aussi toujours des engagements pris avec des gens dans le cadre de son travail.

Pages

S'abonner à RSS - A La Une