A La Une

[AUDIO] VOIERIE URBAINE : 9 milliards de FCfa pour réhabiliter les rues de la ville de Dakar

La réhabilitation du tronçon «Liberté 6 extension- quartier Baraka» a démarré avant-hier. L’artère a été entièrement financée par la ville de Dakar. Une enveloppe de près de 9 milliards de FCfa sera consacrée à la rénovation des rues de la capitale.

Le maire de Sicap-Liberté, Santi Sène Agne, a présidé avant-hier le lancement de la réhabilitation du tronçon Rue 52 Liberté VI extension, qui passe devant le centre commercial et le quartier Baraka. Cette distance longue de 1,850 km est entièrement financée par la ville de Dakar et fait partie des rues à rénover dans les 19 communes d’arrondissement. Cette rénovation va nécessiter une enveloppe totale de près de 9 milliards de francs Cfa. «Depuis notre installation en 2009, nous n’avons jamais cessé de travailler pour l’amélioration des conditions de vie des populations avec le soutien actif de la mairie de Dakar», a dit le maire de la commune d’arrondissement Sicap-Liberté. Santi Sène Agne s’est félicité de la mobilisation des habitants venus assister au lancement des travaux dudit tronçon. Selon lui, l’insuffisance de leurs moyens face à leurs ambitions est sans commune mesure. Santi Agne n’en a pas moins applaudi le maire Khalifa Ababacar Sall qui a tenu à les accompagner.

Khalifa Sall annonce des économies pour recaser les marchands de Sandaga

Le maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, a fait part jeudi de son souhait d’annuler toutes les festivités de fin d’année afin de permettre à la municipalité de faire des économies qui seront utilisées pour le recasement des marchands de Sandaga et à l’acquisition d’un nouveau marché.

Les festivités et les décorations de fin d’année coûtent à la mairie de Dakar environ 300 millions de francs CFA par an. Le maire de la capitale souhaite utiliser cet argent pour rétablir les marchands de Sandaga et acquérir pour l’achat d’un marché.

‘’Je voudrais annuler toutes les festivités de fin d’année car nous ne devons pas mettre 300 millions dans les décorations et dans les feux d’artifices alors que nous devons acheter un marché à 1,5 milliard et que nous devons payer 150 à 200 millions pour recaser les marchands de Sandaga au champs de course’’, a-t-il dit.

S’exprimant lors d’une séance plénière du conseil municipal de la ville de Dakar, M. Sall a rappelé que le rétablissement des commerces de Sandaga et de tous ceux qui vont être déguerpis était devenu une priorité pour la municipalité de Dakar.

‘’Nous nous sommes engagés à chercher à recaser tout ceux que nous ferons bouger’’, a-t-il insisté, soulignant que ces mesures prises par la mairie de Dakar engendrent des problèmes financiers énormes.

COMMUNIQUE DE PRESSE: Séance plénière du conseil municipal de la Ville de Dakar ce jeudi 21 novembre 2013 à 16H

Le Conseil Municipal de Dakar se réunit en séance plénière ce Jeudi 21 novembre 2013 à 16 heures dans la salle de délibération de l’hôtel de Ville. La séance sera présidée par Mr le Maire Khalifa Ababacar SALL. Les conseillers vont délibérer sur  l’ordre du jour suivant :

1.        Communication du Maire.

2.       Orientation budgétaire pour l’année 2014

3.       Virement de crédits gestion 2013.

4.      Accord de partenariat pour une assistance technique avec PPIAF pour l’amélioration des recettes de la Ville de Dakar.

5.       Additif au Programme Triennal Santé pour la réalisation de l’Hôpital des parcelles Assainies.

6.      Garantie d’un emprunt de la SPID S.A auprès de la banque UBA pour un montant de 1 245 000 000 CFA (centre commercial Felix Eboué) et pour un montant de 500 000 000 FCFA (Hôpital des Parcelles Assainies).

7.       Acquisition du centre commercial situé à Dakar, 9 avenus Emile Badiane pour le recasement des commerçants du marché SANDAGA.

8.      Acquisition de biens immobiliers situés à Dakar, îlot Petersen et Felix Eboué pour la réalisation d’un quartier de commerces et d’artisanat.

9.      Réglementation des travaux de pose ou dépose de conduites diverses et de l’occupation de l’emprise des routes et voies du réseau routier communal.

10.    Réglementation de la pose d’affiches, de banderoles, de graffiti et autres publicités sur les murs, les bâtiments et les édifices publics.

Dakar évaluée pour la première fois par une agence de notation

La ville de Dakar a reçu une note de l'agence de notation financière Bloomfield Investment Corporation. Une première pour une collectivité locale en Afrique de l'Ouest.

Mis à jour le 22 octobre 2013 : la note attribuée à la ville de Dakar sur le court terme est bien A3 et non AAA comme indiqué précédemment.

L'agence Bloomfield Investment Corporation, basée à Abidjan, vient de finaliser la première notation financière publique de la ville de Dakar. La Capitale du Sénégal devient ainsi la première métropole de l'UEMOA et de la la zone FCFA a se voir attribuer une note. Dakar obtient la note de "BBB+", qui indique un risque d'investissement modéré, sur le long terme, avec une perspective positive. Sur le court terme, Dakar reçoit la note de A3 qui entre dans la catégorie "note d'investissement", avec une perspective positive. Selon les informations reçues par Jeune Afrique, l'attribution de cette notation est un préalable à l'émission d'obligations de la capitale sénégalaise à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d'Abidjan en 2014.

Marché Sandaga : fermeture provisoire du bâtiment central, à partir de samedi

APS: Le bâtiment central du marché Sandaga, situé dans le centre-ville de Dakar, sera provisoirement fermé à partir de samedi, dès minuit, dans le but d'être réhabilité, a annoncé le préfet de Dakar, Alioune Badara Diop.

''Nous avons pris un arrêté portant fermeture provisoire du marché Sandaga, pour des raisons liées à son état de dégradation et à des problèmes d'ordre sécuritaire", a dit M. Diop à la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS1). 

Selon le préfet de Dakar, des réunions se sont tenues et des rapports établis sur l’état de dégradation du marché. La "vétusté'' du marché justifie cette décision, a-t-il souligné. 

Alyoune Badara Diop assure que les occupants du marché Sandaga seront recasés au camp Lat Dior, situé dans le quartier d'affaires du Plateau. 

Lors du conseil des ministres du 3 octobre, le président Macky Sall avait "invité le gouvernement à veiller scrupuleusement à l’amélioration du cadre de vie dans les marchés". 

Il avait surtout recommandé aux membres du gouvernement de veiller "surtout à la sécurité civile des bâtiments, en engageant un audit technique, sans délai, de l’édifice principal du marché de Sandaga, afin d’entreprendre, en rapport avec la Ville de Dakar, les travaux de réhabilitation et de sécurisation appropriés". 

KHALIFA SALL REPOND A SES DETRACTEURS « C’est une fausse idée que de dire que le pavage risque de créer des inondations »

iGFM : Interpellé hier en marge de la cérémonie de distribution de «kits ndogou» à la Grande mosquée de Dakar sur les chantiers de pavage dans certaines zones de la ville, qui selon certains risquent de créer des inondations, le maire de Dakar Khalifa Sall de répliquer à ceux «qui se disent techniciens». «C’est une fausse idée que de dire que ces travaux risquent de créer des inondations», a-t-il relevé. Actuellement, les travaux en cours ne sont faits que «dans des zones où il y a de l’assainissement, dans la phase test», a-t-il expliqué.

La ville de Dakar va ré-équiper cette année 14 centres de santé, selon le maire

La Ville de Dakar procède à la remise officielle d’un lot de matériel de sauvetage aux surveillants de baignade de la plage de Ngor, ce samedi 22 juin 2013 à 11 heures à ladite plage (près de l’hôtel Ngor Diarama), nous apprend un communiqué des services de Khalifa Ababacar Sall.

La cérémonie sera présidée par le docteur El Hadj SARR, adjoint au maire de Dakar et président du comité technique sur les plages, en présence des autorités de la commune d’arrondissement de Ngor et des surveillants de baignade. 

Le document indique que le matériel composé par des planches, des gilets de sauvetages, des boîtes à pharmacie, des kits du sauveteur (sifflets, drapelets, etc.) est un don de la Ville de Marseille à la Ville de Dakar, dans le cadre de la coopération entre les deux municipalités. 

Dakar ville propre : Khalifa Sall soutient le projet « Dakar Set Wecc »

 SENENEWS.COM: Le maire de la ville de Dakar khalifa Sall a laissé entendre  que lui et ses conseillers vont soutenir le projet Dakar ville propre en installant des  poubelles un peu partout dans la ville.

« Nous voulons démarrer l’opération d’ici juillet ; la construction d’une ville est un tout » a fait savoir le maire de Dakar  qui participait à la cérémonie de lancement  du single intitulé ‘’Dakar set Wecc, aqu dëkk-bi’’ (Dakar propre, les droits de la ville). Ce CD de sensibilisation, destiné à une diffusion gratuite, a été réalisé par quatre artistes sénégalais : Xuman, Maxi Krezy, Yoro Ndiaye et Ablaye Mbaye. Ce CD, déjà distribué à des centaines d’exemplaires, sera accompagné d’un clip.

Pour le maire de Dakar, Khalifa Sall, ce CD ‘’interpelle  tout le monde mais surtout il éduque’’.

«Il faut que les Dakarois recouvrent le plaisir à marcher dans les rues de Dakar  et nous somme prêts à en payer le prix de l’impopularité et le prix politique et ,dans ce cadre la mairie est en train de nouer un partenariat avec les mouvements urbains et accompagner la construction de la maison des cultures urbaines’’ a souligné M.Sall.

PILOTAGE FINANCIER DES COLLECTIVITES LOCALES : atelier régional CEFEB - Ville de Dakar

Le CEFEB (l’université d’entreprise de l’AFD) en coopération avec la ville de Dakar et avec un appui de la Fondation Bill et Melinda Gates, organisent un atelier de formation sur les Partenariats Public/Privé (PPP) du 18 au 22 novembre au Centre de formation de la ville de Dakar, CEFOPPPEM, Bld Dial Diop (en face de la grande mosquée de Grand Dakar, près de l’ex-cinéma Al Mansour). Cet atelier qui décline un cycle de formation en faveur des collectivités locales organisé annuellement à Marseille se concentre sur les questions de maîtrise des finances et sur celle de la planification financière via les Plans Pluriannuel d’Investissement (PPI).

Le séminaire a été officiellement ouvert par Mr Cheikh GUEYE, 1er adjoint au maire de Dakar, en présence de M. Olivier Pezet, directeur de l’agence régionale AFD de Dakar et Roger Goudiard, directeur du CEFEB, le lundi 18 novembre à 8H30 heures précises.

La formation, qui réunira une trentaine de participants, issus essentiellement de la Ville de Dakar, mais également d’autres villes sénégalaises (Zinguichor, St. Louis et Sangalkam) et de villes partenaires de la commune de Dakar (Nouakchott et Bamako), s’adresse à un public mixte de techniciens et d’élus en charge des problématiques financières au sein de leur collectivité.

Conseil Municipal session de novembre

Monsieur le Maire Khalifa Ababacar SALL, convoque le Conseil Municipal en session ordinaire le Jeudi 07 novembre 2013 à seize (16) heures dans la salle de délibération de l’hôtel de ville à l’effet de délibérer sur  l’ordre du jour suivant :

1.        Communication du Maire.

2.       Orientation budgétaire pour l’année 2014

3.       Virement de crédits gestion 2013.

4.      Accord de partenariat pour une assistance technique avec PPIAF pour l’amélioration des recettes de la Ville de Dakar.

5.       Additif au Programme Triennal Santé pour la réalisation de l’Hôpital des parcelles Assainies.

6.      Garantie d’un emprunt de la SPID S.A auprès de la banque UBA pour un montant de 1 245 000 000 CFA (centre commercial Felix Eboué) et pour un montant de 500 000 000 FCFA (Hôpital des Parcelles Assainies).

Pages

S'abonner à RSS - A La Une