conseil municipal

Séance plénière du Conseil municipal de la Ville de Dakar ce jeudi 20 août 2015 à 16 h

Le Conseil municipal de la Ville de Dakar se réunit le jeudi 20 août 2015 à seize (16) heures dans la salle de délibérations de l’Hôtel de Ville à l’effet de délibérer sur les points inscrits à l’ordre du jour de la session ordinaire ouverte le jeudi 06 août 2015 : 

[AUDIO] Visite des équipements marchand réalisés par la Ville de Dakar

1er NDIAGA FALL Directeur centre commercial FELIX ÉBOUÉ

2em SOUS PRÉFET DAKAR PLATEAU DJIBY DIALLO 

3em MOUSSA SY 2em adjoint au maire 

 

source RMD 95.5 FM

SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE DAKAR ce jeudi 06 août 2015

Le Conseil municipal de la Ville de Dakar se réunit en session ordinaire le jeudi 06 août 2015 dans la salle de délibérations de l’Hôtel de Ville, en présence du Maire

Bilan de l’an 1 de l’Acte 3 de la Décentralisation – Les élus locaux mettent à nues les nombreuses incongruités

XALIMA NEWS – Les élus locaux des dix-neuf communes de Dakar ont dressé hier, lundi 15 juin, un bilan négatif de l’an un de l’acte 3 de la décentralisation. Lors d’une assemblée générale tenue sur l’esplanade de l’hôtel de la ville de Dakar, les camarades de Khalifa Sall, après avoir soulevé plusieurs incongruités de cette réforme, ont adopté une résolution dans laquelle, ils invitent l’État à accélérer la cadence dans sa mise en œuvre.

A l’exception de Khalifa Sall (Ndlr : en voyage) et des maires des communes de Ouakam, de Yoff, qui ont envoyé leurs représentants, tous les maires des communes de Dakar ont pris part à cette première rencontre, depuis l’entrée en vigueur de l’acte 3 de la décentralisation. Prenant la parole, en premier lieu, pour expliquer les raisons de cette rencontre et faire en même temps l’état des lieux de cet acte 3, après un an d’exercice, le maire de la commune de Dieuppeul-Derklé, Cheikh Guèye, a dénoncé les incongruités constatées dans la mise en œuvre de cette réforme.

S’adressant à l’assistance, fortement mobilisée, au point qu’il n’y’ait plus de places libres sur des centaines de chaises installées sous les huit bâches dressées pour l’occasion, l’édile dakarois a notamment déploré la politique de « deux poids, deux mesures » des autorités en place dans la mise en œuvre de l’acte 3. S’exprimant en langue wolof, Cheikh Guèye a indiqué à l’auditoire fortement dominée par la gent féminine que l’État cherche, à travers certains ministres, à faire payer à la population de Dakar son vote au bénéficie des élus de l’opposition. «En 2012, lors de la campagne électorale, nous avions tenu beaucoup de promesses allant dans le sens de construire Dakar. Mais, forces est de constater, qu’il ne sera pas du tout facile de respecter ces engagements. Si l’État n’apporte des corrections à la réforme de l’acte 3, les maires ne pourront tenir leurs promesses. Pour cause, un an, après la mise en œuvre de cette réforme, nous avons tous fait le même constat : beaucoup d’incompatibilités», déclare le maire de Dieuppeul-Derklé.

Les maires de Dakar en ordre de bataille : acte 3 de la décentralisation

 

L’Acte 3 de la décentralisation n’a pas fini de faire couler de la salive. Hier, les édiles du département de Dakar se sont réunis à l’hôtel de ville pour dénoncer la volonté des autorités de vider les 20 communes de Dakar de leur substance en les dépossédant de leurs ressources financières.

Si des mesures ne sont pas prises, l’on s’achemine vers une destruction programmée des collectivités locales. L’alerte émane des maires des communes du département de Dakar. Réunis hier en Assemblée générale à l’hôtel de ville, ces édiles souhaitent alerter sur les conséquences financières de la réforme du Code des collectivités.

«Nous avons fait des constats, nous avons relevé des incongruités, selon nous, qui consistent à prendre les ressources principales des collectivités locales pour les vider et les mettre dans des fonds globaux que nous devons partager avec toutes les collectivités locales», dénonce Alioune Ndoye, maire du Plateau.

Le courroux des édiles trouve sa source dans le projet de modification de la répartition de la patente «pour la distribuer aux collectivités locales sans tenir compte du critère territorial à la base de cet impôt». Moussa Sy donne également l’exemple de la taxe sur l’électricité consommée, perçue par chaque collectivité locale sur la base de la consommation d’électricité dans son territoire.

Dans les nouvelles dispositions, cette taxe est destinée à alimenter un fonds d’entretien de l’éclairage public pour toutes les collectivités locales du pays. Selon M. Sy, elle représente près 30% du budget des communes.

SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE DAKAR ce mercredi 13 mai 2015

Le Conseil municipal de la Ville de Dakar se réunit en session ordinaire le mercredi 13 mai 2015 dans la salle de délibérations de l’Hôtel de Ville, en présence du Maire, Khalifa Ababacar SALL.

im

Huit points sont inscrits à l’ordre du jour :

1. Informations.

2.Présentation du Mémorial Dakar - Gorée.

3.Virement de crédits.

4.Autorisation d’acquérir un terrain situé à Dakar, Parcelles assainies, objet du titre foncier n°21.795/DG pour la réalisation de l’Hôpital des Parcelles assainies.

5.Autorisation d’acquérir un terrain situé à Dakar, HLM Patte d’Oie, objet du titre foncier numéro 1.582/NGA (ex 3750/DG) abritant le stade de HLM Patte d’Oie.

6.Autorisation de signer avec la Communes situées dans le ressort de la ville des conventions portant sur le programme de pavage des rues et sur le programme d’aménagement et d’équipement des stades et terrains en gazon synthétique.

7.Autorisation de signer avec la Communes situées dans le ressort de la ville les conventions de mutualisation portant sur les programmes à l’école élémentaire (lait à l’école, santé à l’école et uniformes à l’école), l’état-civil, les actes d’urbanisme et l’entretien du réseau d’éclairage public. 

8.Autorisation de signer l’accord d’amitié et de coopération entre la Ville de Dakar et la Commune de Sokone.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE: Séance du conseil municipal de la Ville de Dakar

Le Conseil Municipal de Dakar se réunit en session extraordinaire ce vendredi 13 mars 2015, à 16 heures, dans la salle de délibération de l’hôtel de Ville. La séance sera présidée par M. le Maire Khalifa Ababacar SALL.


Les conseillers vont délibérer sur  l’ordre du jour suivant :

1-Informations sur l’emprunt obligataire ; 

2-Cession des équipements et matériels de stationnement à la Commune de Dakar – Plateau ;

3-Réorganisation des services de la Ville de Dakar. 

Pages

S'abonner à RSS - conseil municipal