conseil municipal

Conseil municipal de la Ville de Dakar: jeudi 06 mars 2014 à 15 h

cmMonsieur Khalifa Ababacar SALL, Maire de la Ville de Dakar, convoque le Conseil municipal de la Ville de Dakar en session extraordinaire le jeudi 06 mars 2014 à 15 heures dans la salle de délibération de l’Hôtel de Ville de Dakar.

ORDRE DU JOUR :

1.      Informations :

2.     Acceptation de la subvention d’Un Million (1.000.000) de dollars de la Fondation Rockefeller pour développer la stratégie de résilience de la Ville de Dakar.

3.     Adhésion au réseau des 100 Villes résilientes crée par la Fondation Rockefeller.

4.     Adhésion au réseau des Villes de l’Aéropostale.

5.     Autorisation d’émettre un emprunt obligataire pour le financement d’infrastructures urbaines au profit des couches urbaines les plus démunies.

6.    Autorisation de signer une convention de prêt avec la Société Générale de Banque au Sénégal (SGBS) pour un montant de quatre milliards pour financer la réalisation de la Rotonde du centre commercial de Petersen devant abriter le marché Sandaga.

[Vidéo] Reaction du Maire de Dakar, Khalifa Sall sur le décès de Birame Sassoum Sy

Voici le témoignage de M. Khalifa Sall, Maire de Dakar, ce jeudi à la levée du corps de Me Birame Sassoum Sy, ex-maire de la Médina.

[AUDIO] Acte 3 de la décentralisation la continuité territoriale... va être rompue

''La continuité territoriale... va être rompue''

Le maire de la ville a également évoqué l'acte 3 de la décentralisation, pour manifester son inquiétude. Khalifa Sall indique que ses agents municipaux sont les derniers Mohicans, car  l’acte 3 de la décentralisation va mettre un terme à 200 ans d’histoire de Dakar et 300 ans d’histoire pour Saint-Louis. ''Si j’ai un petit souci avec cette réforme, c’est que la continuité territoriale que garantissait la ville, dans son organisation antérieure, va être rompue.

Khalifa Sall : ''On ne donnera aucun sou à Abass Ndao''

vdEnquette+: Le budget de consolidation de la ville de Dakar a été voté hier par les conseillers municipaux de la ville. Arrêté à 58 milliards 114 millions, il est destiné à terminer les projets entamés, depuis 5 ans.

Les conseillers municipaux ont voté hier le budget de la ville pour l'année 2014. Le maire de Dakar a profité de l'occasion pour se prononcer sur la situation préoccupante qui prévaut à l'hôpital Abass Ndao. Khalifa Sall a soutenu que la mairie ne peut pas continuer à donner de l’argent qui sert à payer des primes de motivation.

''La législation est claire : les primes de motivation et certaines indemnités, c’est le travail généré par l’hôpital qui permet de les payer. Si l’hôpital ne génère pas de ressources, ils ne pourraient pas être payés. Les travailleurs sont tout le temps en grève et ne cessent de réclamer des sous de motivation'', a-t-il déploré. Selon l'édile, Abass Ndao a beaucoup de problèmes et les 200 millions venant de la municipalité devraient servir  à relever le plateau médical.

''L’État a fait de très gros efforts en donnant 700 millions par an. Nous, nous avons donné deux fois 200 millions qu’ils ont consacrés à des primes. Nous avons dit qu’on ne paye plus. Mais il faut que les travailleurs nous disent les efforts qu’ils font.

Cette année, on a acheté pour 200 millions de matériel et ce sont eux qui ont dit le matériel acheté. Les dettes qu’on leur doit, ils refusent d’y renoncer'', s'est offusqué Khalifa Sall. A l'en croire, pour 2013, la mairie a consacré 300 millions, par appel d'offres, à l'achat d'un oxygénateur, parce que l’achat d’oxygène coûte cher à l’hôpital.

Séance plénière du conseil municipal de Dakar: 59 milliards de budget pour 2014

Le maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, a réaffirmé jeudi la poursuite des projets comme le pavage, la réorientation de la subvention accordée à l’hôpital Abass Ndao et le déguerpissement des marchands ambulants pour améliorer la circulation dans la capitale sénégalaise

‘’Dans quelques jours, nous allons procéder au déguerpissement de certains sites et recaser les marchands ambulants. C’est irréversible. Nous allons faire vider toutes les places publiques et libérer notamment le centre-ville’’, a-t-il dit.

M. Sall s’exprimait au cours d’une séance plénière du conseil municipal de Dakar. Les conseillers ont adopté à l’unanimité le budget pour l’exercice 2014 qui s’élève à plus de 59 milliards de francs CFA, avant de délibérer sur le rachat du terrain de l’usine de pavage.

L’ordre du jour a aussi porté sur la convention de partenariat culturel entre la ville de Dakar et le Groupe Xalam, ainsi que la régularisation de la procédure de lotissement de l’extension du village de Yoff (APECSY), la restructuration de certains quartiers et la dénomination de rues.

‘’Nous ne reculerons pas. Il vaut mieux créer l’incident et avancer que d’être discipliné et rester sur place. J’ai appris que les marchands ambulants ont déposé une demande d’autorisation de marche, je prie pour qu’on le leur accorde, s’ils m’invitent même je viendrais marcher avec eux, mais en tous les cas ils vont quitter le centre-ville’’, a soutenu l’édile.

KHALIFA SALL: L'acte 3 de la décentralisation vient d’effacer 200 ans d'histoire de la ville de Dakar

lors de la réunion du Conseil municipal de la ville de Dakar. M.le Maire Khalifa Sall déclare : ‘’J’ai mon propre point de vue sur cette nouvelle réforme et j’ai déjà dit à mon parti (le Parti socialiste, membre de la mouvance présidentielle) que son opinion ne m’engage pas du tout. Le seul souci avec l’Acte 3 de la décentralisation, c’est que la continuité territoriale qui garantissait la vie dans une organisation antérieure va être suspendue’’.

Khalifa Sall : "Les 59 milliards de 2014 constituent un budget de fin de mandat"

vdLe projet de budget 2014 de la ville de Dakar, adopté à plus de 59 milliards de francs CFA, jeudi, coïncide avec la fin du mandat du conseil municipal et la consolidation des chantiers en cours d'exécution, a déclaré le maire Khalifa Ababacar Sall.

‘’Il s’agit du dernier budget de la mandature. C’est un budget de fin de gestion. C’est un budget de consolidation qui va nous permettre de poursuivre les chantiers déjà entamés’’, a-t-il dit, au terme d’une séance en plénière du conseil municipal de Dakar. 

L'actuelle équipe municipale de Dakar a été installée à la suite du triomphe de l'ancienne opposition sénégalaise aux élections locales du 22 mars 2009. Les prochaines échéances sont prévues le 29 juin 2014. 

Après avoir adopté à l’unanimité le budget, les conseillers de la ville, venus en nombre, ont aussi délibéré sur le rachat du terrain de l’usine de pavage et les conditions d’octroi du titre de "Maire honoraire de la ville de Dakar". 

La ville de Dakar adopte des propositions de dénomination de rues à des figures religieuses

vdLe conseil municipal de la ville de Dakar a adopté à l’unanimité, jeudi, les propositions de dénomination d’une dizaine de rues et de places publiques à des figures religieuses et à des notabilités, a constaté l’APS.

Réunis en séance plénière sous la présidence du maire Khalifa Ababacar Sall et en présence de nombreux conseillers et maires de communes d’arrondissement, le conseil municipal a procédé à la délibération de ces propositions de rues dans les quartiers de Dakar. 

Ainsi plusieurs rues des Parcelles Assainies de Dakar sont rebaptisées au nom de Serigne Massamba Mbacké, de Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh, de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké. L’avenue qui longe la rue 22 des Parcelles Assainies est dénommée officiellement ‘’Avenue Cheikh Saad Bouh Ben Abédi’’. 

Les Allées du rond-point Cambérère jusqu’à l’intérieur de Cambérène sont désormais baptisées officiellement ‘’Allées Seydina Issa Rokhou Laye’’. Dans leur délibération les conseillers ont aussi officialisé la dénomination de l’autoroute entre la Patte d’Oie et l’aéroport ‘’Autoroute Seydina Limamou Laye’’. 

Pages

S'abonner à RSS - conseil municipal